La scie à onglet est un instrument de découpe capable de réaliser de nombreuses prouesses. À l’instar d’une scie circulaire ordinaire, elle permet de faire des entailles très précises. Si vous vous demandez comment utiliser un outil aussi exceptionnel, la lecture de cet article vous sera sûrement d’une grande aide.

Les particularités d’une scie à onglet

La scie à onglet est un outil de travail très pratique. Elle permet de faire plusieurs types de découpes, de quoi vous faciliter énormément la tâche. En réalité, il s’agit d’une scie circulaire montée sur un support articulé. Ainsi, vous avez, par exemple, la possibilité de changer l’élément coupant par une machine plus performante si vous le souhaitez. Cependant, il faut noter que certaines marques sont seulement compatibles avec certains types de support. Alors, faites très attention si vous envisagez de remplacer la scie fournie avec son établi.

Une scie à onglet permet aussi bien de réaliser des découpes droites que des découpes angulaires. À ce niveau, rien ne la distingue d’une simple scie circulaire montée sur un support. Mais grâce à son bras rétractable, la machine peut couper sur une plus longue distance. Si vous deviez, par exemple, découper une plaque de plusieurs dizaines de centimètres, l’appareil peut réaliser une entaille droite sur toute sa longueur ou sa largeur. D’ailleurs, c’est principalement pour cette raison que les ouvriers ont recours à ce type d’outil. Certains modèles de scies à onglet permettent même de faire des découpes radiales. Cette fonctionnalité vous évitera de devoir tourner l’objet chaque fois que vous devrez faire une entaille.

Si vous souhaitez faire l’acquisition d’une scie à onglet, mais que vous ne savez où en trouver, vous pouvez voir sur guedo-outillage.fr par exemple.

Prendre les précautions nécessaires

La manipulation d’une scie à onglet peut exposer son utilisateur à des risques importants. En effet, les appareils électriques de ce genre disposent de suffisamment de puissance pour infliger des blessures graves. Si vous ne prenez pas les précautions nécessaires quand vous utilisez l’outil, vous pourriez facilement perdre un doigt, ou pire.

Avant de mettre votre scie à onglet en marche, assurez-vous que l’élément coupant est bien fixé à son support. Vérifiez que toutes les pièces s’emboîtent correctement, et que les vis et les écrous sont bien serrés. Avant de brancher l’appareil, essayez de simuler des actions de découpe pour voir si le tout tient bien en place. Ce n’est qu’après avoir procédé à ces vérifications que vous pourrez enfin appuyer sur le bouton de mise en marche.

Quand vous découpez quelque chose avec une scie à onglet, portez toujours des équipements de protection. Les gants vont, par exemple, vous permettre de protéger vos mains des coupures et des brûlures. Lorsque vous coupez du métal, la friction entre la lame et le matériau génère énormément de chaleur. Si vous oubliez les gants, vous aurez vite fait de vous brûler les doigts. Les lunettes, le masque de protection et le gilet sont tous aussi indispensables.

Couper en toute quiétude et avec facilité

Avec une scie à onglet dans votre atelier, vous pourrez mener à bien tous vos travaux de découpe en un rien de temps. Le plus dur reste l’installation du matériel. Mais une fois en place, vous pourrez commencer à travailler tout de suite.

En fonction de la découpe que vous souhaitez réaliser, vous pouvez effectuer toutes sortes de réglages. Si vous souhaitez faire une entaille à 45° par exemple, vous devrez faire tourner l’axe rotatif du support jusqu’à ce qu’il atteigne cette position. Normalement, l’appareil est pourvu d’un guide prévu à cet effet. Par ailleurs, vous pouvez aussi régler la puissance du moteur pour qu’il tourne plus ou moins vite. Cependant, cette fonctionnalité n’est disponible que sur certains modèles. Alors, renseignez-vous bien avant de faire vos achats. Une fois que vous aurez effectué ces quelques ajustements, il ne vous restera plus qu’à actionner le moteur, et faire descendre progressivement la lame. Il n’est pas nécessaire d’appuyer avec force sur la scie. Non seulement, c’est complètement inutile, mais aussi très dangereux.