La mutuelle santé, pour les prestations médicales dentaires et esthétiques, est devenue au cours des dernières années un produit incontournable pour les Français. Cette situation n’indique pas que le système d’assurance maladie français s’est détérioré, bien au contraire c’est l’un des meilleurs au monde. Toutefois, l’évolution de situation des Français (âge, taille de foyer) et la partie non couverte, ou non remboursée par l’assurance, les obligent à se tourner vers des alternatives comme les mutuelles. Toutefois, pour profiter pleinement du système de mutuelles, il va falloir bien choisir et se tourner vers les comparateurs en ligne.

Quelle mutuelle santé choisir ?

La raison pour laquelle on s’inscrit dans une mutuelle santé est d’obtenir un remboursement pour le reste à charge. Le reste à charge est cette partie des frais de santé que la sécurité sociale ne couvre pas. Avant de souscrire ou même de comparer les mutuelles de santé, il revient en premier lieu de déterminer le type de couverture dont vous avez besoin. Avez-vous seulement besoin d’une mutuelle qui couvre les frais d’une prothèse dentaire ? C’est une question très importante, car elle détermine s’il vous faut une mutuelle centrée sur une seule ligne ou plutôt plus généralisée. Si vous pensez que vous avez de plus grandes chances d’avoir besoins du service d’autres professionnels de santé que le dentiste, il ne faudra pas s’y limiter. Les mutuelles peuvent prendre en charge le traitement de la vision, la chirurgie esthétique, les médecines douces, les frais de maternité, les vaccinations, et toute autre prestation non couverte par la Sécurité sociale.

Évaluations des coûts et des charges

Une fois que vous avez fait le point sur vos besoins, dans leurs globalités, il est temps de resserrer le tri pour dégager la mutuelle dentaire qui vous convient. Tout d’abord, il faut éviter la précipitation et se faire éblouir uniquement par les tarifs, car c’est une décision qui mérite une mure réflexion. Ainsi, vous devez de trouver un complémentaire de santé qui réponde exactement à vos besoins en soins dentaires. Évidemment, vous n’aurez pas besoin de la même couverture si vous vous rendez seulement dans un centre dentaire pour une visite préventive annuelle et si vous y allez pour la pose d’une prothèse ou d’un bridge dentaire prix étant bien plus conséquent. Comment s’y prendre ? Demandez à votre dentiste le devis détaillé de sa prestation, qui sera alors présenté à l’organisme assureur pour qu’il vous informe du montant qu’il prendra en charge. À ce stade, plusieurs points sont à vérifier.

En vous servant du tarif de convention comme base, prêtez attention au taux de remboursement que l’assurance vous accorde. Si ce taux est de 100 %, vous pourrez obtenir un remboursement complet, si vous avez payé le tarif de convention lors de votre visite au dentiste, ce qui est rarement le cas. Ainsi, des taux allant de 200, 300, voire 400 % peuvent être nécessaire, selon votre localité, comme les frais de santé en grande ville sont plus chers.

Par ailleurs, ne vous concentrez pas uniquement sur le taux de remboursement et pensez à vérifier les plafonds. Ces plafonds se présentent de deux façons, soit par une limite de montant ou soit par une limite de visite annuelle chez le dentiste. Par la même occasion, il faut s’assurer que le contrat ne concerne pas uniquement la consultation, mais également le traitement comme le frais d’orthodontie, des implants, de la chirurgie dentaire, etc.

Selon votre situation

En plus d’être adaptée à vos besoins, une mutuelle de santé doit également être adaptée à votre profil. Selon votre profil professionnel, il existe des offres qui seront plus conseillées que d’autres. Une mutuelle pour chômeurs est spécialement conçue pour répondre au besoin de couverture d’un sans emploi, en considérant ses possibilités financières. Les fonctionnaires auront pour leurs parts la possibilité de suivre l’offre globale de leurs ministères. Toutefois, si la mutuelle pour fonctionnaire ne convient pas, il est toujours possible de choisir soi-même sa mutuelle. Ce qui est très utile si on veut être couvert sur des risques particuliers entraînant, par exemple, la nécessité d’avoir recours à la médecine esthétique. Les soins plus importants et plus fréquents pour les seniors ont également poussé les assureurs à proposer des offres personnalisées en termes de mutuelles pour senior.

L’implication de la sécurité sociale

Une remarque importante, avant de souscrire à une mutuelle de santé, il faut savoir que la sécurité sociale participe déjà également au remboursement médical dentaire. En général, vous pouvez compter sur la Sécu pour un remboursement d’une hauteur de 70%. Le hic ? Il s’agit du pourcentage par rapport au tarif conventionnel et non à ce que vous avez réellement déboursé au centre dentaire. Ainsi, si le prix réel des honoraires du chirurgien-dentiste est de 200 % le tarif conventionnel, vous n’aurez obtenu qu’un remboursement de 35% en tout. Toutefois, une bonne nouvelle, vous êtes exempte de la participation forfaitaire (1 euro) pour les prestations d’un chirurgien-dentiste (consultations et tout autre soin).