En décidant de se divorcer, les couples font le choix d’une procédure le plus rapide, mais aussi plus simple. À part cela, vous devez bien connaître les règles qui concernent tout cela pour qu’il soit rapide ou non. Pourtant, il y a quelque facteur qui peut avoir sur le retard durée de la procédure. Mais pour éviter cela, il faut bien étudier les astuces que vous devez retenir avant d’y avancer.

Bien choisir son avocat

Lorsque des époux choisissent de divorcer, chacun doivent être accompagnés par des avocats différents. C’est le seul qui garantit le respect des intérêts de couple et celui de ses enfants. Pour cela, il est préférable de bien choisir l’avocat qui va se charger de votre rupture, mieux vaut avancer vers celui qui a une expérience dans le divorce et le droit de la famille. Mais avant tout, il faut bien le questionner sur toutes les difficultés qui peuvent se produire pendant et après la séparation. Ils ont une expérience sur les questions juridiques au droit de la famille. Ils pourront aussi vous conseiller et vous accompagner même si la procédure est complexe.

Ensuite, l’avocat que vous allez choisir doit avoir de nombreuses qualités. Il doit toujours être à votre écoute : vous poser et répondre à votre question, mais aussi vous donne des conseils à propos de votre situation personnelle. De plus, il doit être aussi pédagogue : pour vous expliquer tous les enjeux de la procédure de divorce et tous les termes techniques qu’il utilise. Mais si vous ne comprenez rien à tout ce qu’il vous raconte, alors abandonnez. En outre : il doit toujours être disponible : vous pouvez le joindre facilement, et vous pouvez avoir aussi toute les réponses à vos questions. Il doit aussi être réactif : pour vous tenir au courant des avancées de la procédure. Et enfin, optez pour un avocat qui propose un forfait, car c’est l’avocat qui fixe les honoraires, et tous les montants à payer dépendent toujours du temps passé sur les dossiers. Donc, il est important de bien choisir celui qui a une expérience et avec coût d’un divorce qui correspond à votre budget.

Quelle est la procédure d’un divorce le plus rapide ?

Un rupture par consentement mutuel judiciaire sera conclu juste en quelques mois. Lorsque les couples n’ont pas d’opposition importante, le délai varie de plusieurs semaines ou à plusieurs mois, selon le calendrier du tribunal. Tandis qu’en séparation par consentement mutuel contractuel, il est encore plus rapide et plus simple, car à cette étape là, l’audience n’est pas très importante. Le couple signe la convention qui a été établir ensemble et puis l’envoie vers le notaire. Il y a juste une condition que les couples soient d’accord sur le principe cause de leur rupture. Ils peuvent prendre le même avocat, mais ils peuvent aussi avoir le distinct. Pourtant, lorsque le dernier jour de la signature aura lieu, ils doivent obligatoirement assister par chacun de ses avocats.

Optez pour un divorce à l’amiable

Pour se séparer le plus rapidement possible, optez pour les méthodes de séparation à l’amiable. Car si votre situation est envisagée d’un divorce contentieux (pour rupture d’une vie commune ou pour faute), elle sera un peu lente. Donc, pour avoir des solutions rapides et simples, mieux vaut choisir le divorce par consentement mutuel contractuel, car le délai peut être très court qu’un mois. Donc, vous devez mettre un peu de côté sur la recherche d’un accord sur toutes les conséquences d’un divorce afin d’entamer les méthodes amiable. Pourtant, les avocats que le couple avait choisis doivent apporter toute leur aide afin d’élaborer et de rédiger l’accord.