Les e-cigarettes sont des dispositifs qui fonctionnent comme les cigarettes classiques. Elles s’alimentent avec une batterie et utilisent de l’e-liquide comme consommable. Ces dispositifs réalisent une simulation de la cigarette classique. D’après les chercheurs, une e-cigarette serait au moins 95 % moins nocive comparée à la cigarette classique. Aussi, beaucoup les utilisent comme moyen pour arrêter de fumer. Avec ces appareils, vous aurez un meilleur contrôle du taux de nicotine que votre organisme va assimiler. 

Principe de fonctionnement d’une cigarette électronique

Trois parties composent une cigarette électronique : la batterie, le réservoir et la résistance. En fonction du modèle de cigarette électronique, ces parties peuvent être amovibles ou non. Par contre, quel que soit le modèle de cigarette électronique, le fonctionnement reste le même. Le réservoir et la résistance forment l’atomiseur ou le clearomiseur de l’e-cigarette. Pour faire fonctionner le dispositif, de l’e-liquide sera nécessaire. Le principe de fonctionnement d’une e-cigarette est simple : la batterie sert à alimenter l’appareil pour que la résistance puisse chauffer l’e-liquide présent dans le réservoir afin de pouvoir produire de la vapeur. La résistance sera alors en contact avec l’e-liquide.

Pour utiliser une cigarette électronique et réussir à l’aspirer, il vous faudra appuyer sur un bouton et tirer la fumée comme avec une cigarette classique. Vous ne devez pas réaliser des tirages lorsque vous n’appuyez pas sur le bouton car cela risquerait de noyer la résistance. Avec la cigarette électronique, vous n’aurez pas besoin de réaliser des tirages forts, sa manipulation’ nécessite une certaine délicatesse. Une simple aspiration de la fumée suffira, plusieurs risquent d’abîmer la résistance ou  d’avoir de l’e-liquide qui remonte. N’hésitez pas à visiter le site www.levapoteurtranquille.fr  pour avoir d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne les e cigarettes.

Focus sur la batterie

La batterie a pour rôle d’alimenter le dispositif. Du courant électrique circulera alors pour actionner le clearomiseur. Pour une cigarette électronique, vous pouvez remarquer différents types de batteries. Vous avez le choix sur le type d’alimentation de la cigarette électronique selon le modèle. Il existe des modèles possédant une batterie intégrée et d’autres s’alimentant à l’aide d’accus externes. Le modèles de cigarette électronique avec des batteries intégrées sont plus compacts. Par contre, avec des modèles qui s’alimentent à l’aide d’accus externes, vous aurez une meilleure autonomie car l’autonomie dépend du nombre d’accus dont vous disposez.

Le choix du mode l’alimentation doit reposer sur vos besoins et vos attentes. Si vous êtes un vapoteur occasionnel, vous n’aurez pas besoin d’utiliser des accus comme alimentation de votre cigarette électronique. Par contre, si vous êtes un grand vapoteur, vous aurez besoin de plus d’autonomie. Avec des modèles de cigarettes électroniques plus perfectionnés, vous pouvez régler le dispositif sur la puissance que vous désirez. Ainsi, vous pourrez changer par exemple de mode de vapotage, du mode d’inhalation indirecte au mode d’inhalation directe en fonction de vos préférences.

Comment fonctionne le clearomiseur ou atomiseur?

Le clearomiseur est formé par la résistance et le réservoir. La batterie sert à alimenter en énergie le clearomiseur. L’e-liquide contenu dans le réservoir sera alors chauffé par la résistance pour produire de la vapeur. C’est le coton présent sur la résistance qui sera imbibé d’e-liquide et qui sera chauffée ensuite. L’e-liquide se transformera en vapeur que vous inhalerez après. Le coton de la résistance est en général conçu en verre ou en pyrex. Le clearomiseur doit toujours contenir de l’e-liquide pour éviter de brûler le coton si vous réalisez des tirages à sec sous peine de ressentir un « dry hit ». Le dry hit, c’est la sensation du goût de brulé lorsque vous vapotez. Cela est dû à la résistance qui s’est brûlé. Vous devez le changer afin d’éliminer le goût de brûlé. À noter que lorsque vous changez de résistance, vous aurez besoin de réaliser un amorçage. Pour cela, vous devez d’abord l’imbiber d’e-liquide avant de le mettre en marche. Vous devez aussi changer la résistance de façon régulière car le coton s’use avec le temps en fonction de la fréquence d’utilisation du dispositif.

Et l’e-liquide dans tout ceci ?

Sur le marché, vous avez un large choix disponibles parmi de nombreux modèles d’e-liquides pour e-cigarettes. Le taux de nicotine, l’intensité de la fumée et le goût que vous aurez lorsque vous fumez une cigarette électronique dépend de l’e-liquide que vous choisissez. Les critères à prendre en compte lors du choix d’un e-liquide sont alors le taux de nicotine présent dedans, le ratio PG/VG ainsi que les saveurs.

Le taux de nicotine doit correspondre à votre profil de fumeur pour vous éviter d’être plus indépendant à la substance. En ce qui concerne le ratio PG/VG, cela aura un impact sur la sensation dans votre gorge, la sensation de saveurs et la densité de la fumée. Pour le cas des saveurs, vous pouvez choisir entre les arômes fruités, gourmands, menthol ou classiques.