Danse latine sensuelle et festive, au tempo entraînant et vif, la salsa cubaine constitue la pratique idéale pour s’exprimer dans la joie et dans le partage. En effet, tout le monde va passer un bon moment en s’ambiançant sur son rythme, même les débutants désirant suivre des cours. Fort heureusement, cette danse latine se maîtrise assez facilement. Ainsi, comment apprendre à valser sur la salsa ?

La salsa cubaine, c’est quoi ?

La salsa cubaine compte incontestablement parmi les danses latines et tropicales aux sonorités chaudes et entraînantes. Très appréciée des français, elle a commencé en tant que danse d’improvisation et s’est petit à petit codifiée en évoluant. Autrement dit, il est vivement conseillé de suivre des cours et assimiler les principaux codes pour la maîtriser. Pour valser en toute harmonie, danseurs et danseuses de salsa doivent rester à l’écoute de leur partenaire, de leur propre corps et de la musique. Elle est toujours guidée par l’homme et se pratique en principe à deux.

Toutefois, il est tout à fait faisable de bouger sur la salsa en couple de plusieurs ou face à face en ligne durant les cours de danse. Vous pouvez également valser à trois (un leader et deux danseurs) ou former un cercle composé de quatre couples ou plus. À vrai dire, les rythmes de cette danse sont le fruit d’un mélange de rumba avec un son (se prononce « sonne ») propre de Cuba. Ce dernier correspond à un net croisement entre les cultures des Caraïbes et celles de l’Afrique Occidentale. En somme, la salsa s’est inspirée de diverses cultures pour tirer le meilleur dans chacune d’elles.

Apprendre les pas de base à l’aide des cours

Si vous empruntez la voie des cours pour danser, le professeur de salsa vous informera que généralement, 6 temps sur 8 sont marqués pendant cette pratique, le 4ème et le 8ème temps correspondant aux temps de pause. Celui qui guide commence toujours avec le pied gauche, et sa compagne, avec le pied droit. Puis, il faudra assimiler trois pas principaux pour prendre du plaisir dans l’enchaînement des figures.

Tout d’abord, pour le cubain arrière, les deux partenaires reculent chacun leur pied de départ, tapent le deuxième pied sur place pour finalement ramener le pied de départ près de l’autre. Après une courte pause, ce sera au tour de l’autre jambe. D’autre part, le guaguanco ou pas de rumba de ces danses latines va adopter le même principe, mais cette fois-ci avec un déplacement latéral. Vous décalez un pied sur le côté en temps 1 pour ensuite taper l’autre pied sur place en temps 2. Le temps 3 consistera alors à rejoindre les deux pieds. Après la légère pause en temps 4, les mêmes mouvements sont à reproduire, mais de l’autre côté. Pour finir, il convient de ne décaler aucune jambe pendant les petits pas. En effet, il suffit de marquer le rythme sur votre position en assurant l’alternance pied gauche, pied droit, pied gauche pour l’homme et de façon inverse pour son binôme.

Bien pratiquer cette danse latine : Comment procéder ?

Après avoir suivi des cours de salsa cubaine, tous les membres du couple doivent être en mesure d’effectuer les figures en mémoire. Chaque participant se place en position fermée au début de la musique. Le danseur positionne sa main droite sur le dos de sa partenaire, qui place sa main gauche sur l’épaule droite de son compagnon. Quant aux deux mains libres, elles se rejoignent en hauteur puis les bras forment un angle droit tout en restant souples. Cela simplifie grandement le guidage et la synchronisation. Pour adapter parfaitement son positionnement par rapport à son binôme, veillez à effectuer des petits pas quand la musique commence.

Enfin, si vous choisissez de danser seul, optez sans hésiter pour la variante « la rueda de casino ». Pour ce faire, composez plusieurs couples pour former un cercle et changer par moment de partenaire selon l’annonce du leader. Chaque participant permute alors de partenaire simultanément et réalise en même temps des figures énoncées. Il s’agit notamment d’une manière très conviviale de s’ambiancer sur la salsa cubaine et de partager des moments de joie avec les autres passionnés appelés les aficionados. Après avoir suivi des cours, vous ne cesserez de rythmer sur ces danses et enrichir constamment votre playlist de sons cubains.