Depuis la création du web, les stratégies de référencement ont largement évolué laissant les webmasters dans une situation de confusion totale. Le problème de ces changements continus, c’est qu’il ne suffit pas d’implanter quelques tactiques pour garantir à votre site une position à la fois favorable et immuable. Force est de constater que même si vous dérocher les premières places du classement de Google, les choses peuvent vite basculer. En dépit de cette évolution continue, voici quelques règles SEO solides qui permettent de définir une stratégie de référencement naturel d’une efficacité incontestable.

Définissez votre cible avec le plus de précision possible

Pour monter dans le classement que Google accorde aux résultats de recherche, commencer par mettre vos produits ou services en avant est une démarche qui manque de tact. Faites les choses dans l’ordre : avant d’essayer de convaincre votre audience de la qualité de ce que vous leur proposez, attaquez votre stratégie de référencement en définissant votre cible.

Il est clair que si vous avez lancé un site Internet ou un blog dans une niche donnée, vous êtes forcément conscient des besoins de vos clients potentiels. Cependant, la clientèle du web a ses propres spécificités. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est plus exigeante. Derrière leur écran d’ordinateur ou de Smartphone, les internautes ont moins de mal à exprimer leurs requêtes et à faire des réclamations s’ils le jugent nécessaire.

Le jargon webmarketing définit le « Buyer persona » comme étant un personnage fictif monté de toutes pièces. Il permet aux entreprises et aux blogueurs de présumer les caractéristiques de leur client idéal. Plus les atouts réunis sont imaginés avec précision, plus vous serez capable de proposer des produits, des services, des articles et des images adéquates.

Parmi les caractéristiques dont il faut tenir compte, il y a le sexe, l’âge, la situation civile, le statut social et la géolocalisation. Il est toutefois conseillé, si vous souhaitez augmenter vos chances de plaire à votre cible, d’aller encore plus loin dans la construction de votre Buyer persona. Pourquoi alors ne pas tenir compte des sports préférés de votre audience : un critère qui peut vous aider si vous vendez des compléments alimentaires par exemple. Consultez le site de NovaSeo et découvrez ce que les anciens clients de cette agence pensent en consultant la catégorie Novaseo avis.

Une liste de mots-clés mais de longue traîne

Une stratégie de référencement est indissociable d’une stratégie de contenu. L’optimisation de vos pages web nécessite l’insertion de mots-clés sélectionnés conformément à une démarche préalablement définie. Néanmoins, préférez les longes traînes si vous voulez affiner la recherche et atteindre une audience qualifiée. En vous mettant dans la peau des internautes et mobinautes, vous allez rapidement constater qu’on a plus tendance à taper une phrase complète, une question ou une série de mots.

En moyenne, il faudra dresser une liste de 5 à 10 mots qui embrassent les idées annexes à votre thématique. Prenons un exemple qui illustre bien l’intérêt d’une longue queue de mots-clés. Le sujet « gagner de l’agent sur Internet » connaît une popularité indéniable sur la toile. Si vous souhaitez vous positionner dans cette niche, choisir cette expression vous assurera, au mieux, la 5ᵉ page des résultats de recherche. En revanche, si vous optez pour « créer un business model pour stratégie de blogging » ou encore « conseils pour gagner de l’argent avec le drop shipping », vous augmentez vos chances d’attirer du trafic et d’être plus visible sur le web.

Comme vous pouvez le voir, rien ne vous oblige à décliner un mot en rajoutant d’autres termes. Il est préférable de vous exprimer sur le sujet plus en profondeur en imaginant ce que votre audience peut se poser comme questions autour de cette thématique.

Une page pour chaque sujet !

Intéressons-nous maintenant au contenu à proprement parlé. Que vous ayez une e-boutique, un site vitrine ou un blog, vous devez rédiger des textes qui vous permettent d’intégrer vos mots-clés. Les articles doivent certes illustrer votre thématique, mais ils doivent aussi être suffisamment variés pour embrasser l’ensemble des interrogations qui perturbent votre cible. Plus l’idée que vous évoquez répond à une interrogation profonde, plus vous serez capable de susciter l’intérêt et la confiance de votre audience.

De manière plus schématique, il faudra prévoir une page pour chaque sujet. Si vous en êtes à vos débuts, choisissez 10 pivots pour votre stratégie de contenu. Deux textes peuvent être consacrés à des sujets de fond. Par exemple, votre site porte sur les « le mobilier de luxe ». Dans ce cas, ces pages initiales gagneront à traiter des sous-sujets essentiels pour la cible qui serait intéressée par ce type de produit.

Voici 2 exemples : « Où trouver du mobilier de luxe en ligne » et « comment décorer votre séjour en introduisant du mobilier de luxe ». Ces articles doivent comporter au moins 1000 mots. Loin d’être une règle du SEO, la longueur d’un écrit sur le web est perçue, pour les algorithmes de Google, comme la preuve d’une autorité. Cela garantit que le sujet n’a pas été bafoué et qu’il rend compte des points essentiels relatifs à la requête des internautes.

Une campagne de netlinking bien étudiée

Un plan de référencement stratégique accorde toujours une importance capitale au netlinking. Ce terme anglais désigne une campagne à travers laquelle vous intégrez votre site internet dans le réseau auquel il appartient. Dans un premier temps, vous allez devoir relier vos pages entre elles en choisissant des ancres. Dès que l’internaute clique sur le terme en gras et souvent d’une autre couleur que le reste du texte, il sera conduit vers un autre article. On parle, dans ce cas, de maillage interne.

Pour le maillage externe, on procède de la même manière, sauf que les liens qui pointent vers vos pages proviennent de sources différentes. Choisissez bien vos collaborateurs. Si les sites qui font référence au vôtre bénéficient d’une bonne réputation sur la toile, mais surtout d’un bon référencement, ils vous tireront vers le haut. Par ailleurs, une interface peu connue qui vous cite vous entraînera inéluctablement dans sa chute.

Faire appel à une agence de référencement naturel

Dans tous les domaines d’activité, le recours à des spécialistes garantit une réussite plus probable qu’à travers un travail personnel. Cependant, le net est considéré comme un outil accessible à tous, ce qui induit les propriétaires de sites en erreur : ils pensent qu’ils peuvent monter toute une stratégie de référencement eux-mêmes, relever les défis techniques et gérer leur crm sans aucune difficulté. Grosse erreur ! Rien n’égale le savoir-faire d’une équipe de spécialistes. Oui, une équipe. Car pour effectuer toutes les taches relatives au référencement naturel, il faut plus d’une compétence. Voilà pourquoi le recours à une agence de marketing digital, comme Novaseo, reste votre meilleure option. Des techniciens Internet se chargeront des éléments informatiques.

Des rédacteurs web avec de longues années d’expérience rédigeront, pour vous, des écrits optimisés SEO avec une valeur ajoutée que votre cible ne manquera pas d’apprécier. Si votre thématique nécessite des illustrations, des infographistes vous aideront à les réaliser. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de leur indiquer vos besoins. Ils vous expliqueront ensuite dans quelles mesures vos idées sont réalisables et vous suggéreront d’autres alternatives parmi lesquelles vous pouvez peut-être trouver de meilleures approches.