Une prothèse auditive se constitue de trois éléments. Le corps de la prothèse intégrant un micro, aide à l’adaptation du son en fonction du type de surdité de l’individu, un haut-parleur qui transmet le son et la pile servant à alimenter l’appareil. La prothèse auditive est alors un équipement visant à corriger les troubles de l’audition.Les diverses formes d’appareils auditifs proposent des offres variées et surtout adaptées à tout genre de perte d’audition. Si ce système est donc défaillant, les troubles apparaissent. Mais quels sont les différents types de prothèses auditives ?

Les contours d’oreilles

Les contours d’oreilles sont une prothèse plus traditionnelle. Ils sont installés derrière le pavillon. C’est un petit tube pouvant se loger dans le creux de l’oreille. Il contient un boîtier renfermant toute l’électronique de l’appareil. Ce type d’appareils est conseillé pour tous les types de surdité, qu’elle soit légère ou profonde. Actuellement, ces contours d’oreilles sont les prothèses auditives le plus efficace et également le plus répandu. De plus, ils sont très résistants à l’eau, à l’excédent de cérumen, et plus faciles à manipuler. En outre, leurs piles peuvent durer plus longtemps. Cependant, le contour d’oreille peut être volumineux et reste toujours visible, ce qui est souvent dur à admettre par les gens appareillés. Pour vous aider à choisir l’appareil auditif idéal, consultez le site www.comparatifmutuel.fr/.

L’intra-auriculaire

Les prothèses auditives intra-auriculaires aidant à résoudre les problèmes de l’audition sont des appareils sur-mesure qui s’introduisent directement dans le canal auditif. Dans ce genre d’équipement, il n’y a rien derrière le boîtier, l’oreille et le tube. En effet, la coque de l’appareil, où se loge l’électronique, est personnalisée, car votre audioprothésiste crée l’empreinte de votre oreille. Parmi les prothèses auditives, il y a aussi le modèle intra-profond. Il est très discret, esthétique avec une prise de son naturelle. Par ailleurs, il peut être invisible en fonction de sa taille, très facile à manipuler et possède plusieurs fonctions. C’est l’idéal également pour le téléphone. Toutefois, la réalisation de ce type de prothèses demande une programmation large du conduit auditif. Les intra-auriculaires se partagent par les intra-conduits se trouvant dans le conduit et les intra-conques qui se placent à son entrée. Néanmoins, ce genre de prothèse ne s’adapte pas à tous les conduits auditifs et à toutes les pertes auditives. Il fonctionne sur les personnes ayant une diminution d’audition faible à moyenne. En plus, cette prothèse est très sensible au son du vent, moins résistant à l’humidité auriculaire et au cérumen.

Le micro-contour à écouteur déporté et micro-contour open

Le conduit auditif est aéré afin de prévenir les effets d’occlusion et pour laisser les fréquences graves entrer naturellement. Le micro contour open est constitué d’écouteur, de boîtier derrière le pavillon des oreilles et d’un tube fin conduisant le son. Au bout du tube, une canule en silicone ou un micro sur-mesure, peut être installée. Néanmoins, ce genre de prothèse peut gêner le port des lunettes ou l’enlèvement des vêtements. En revanche, dans un micro-contour à écouteur déporté, l’écouteur de l’outil se place dans le conduit. Ces genres de micro-contour sont parfaitement adaptés aux pertes d’audition légères. De plus, ils sont plus confortables, disposent d’une grande autonomie et leur ajustement est très rapide. Mais le port de ce type de prothèse auditive reste visible.

L’implant cochléaire

L’implant cochléaire est un équipement médical électronique. Il sert en tant qu’alternative si les prothèses aidant à l’audition ne favorisent pas la compréhension de la parole. Ce genre de dispositif est composé d’un processeur audio raccordé à l’implant se trouvant sous le crâne. De nombreuses électrodes sont donc introduites dans la cochlée pour inciter immédiatement les fibres du nerf auditif. Dans certaines situations, les appareils auditifs classiques ne peuvent pas aider les personnes atteintes de surdité profonde. L’utilisation de l’implant cochléaire est donc la meilleure des solutions, car lorsque l’oreille interne est atteinte, il est nécessaire d’installer une oreille interne artificielle. Les différentes tonalités peuvent être également distinguées dans ce genre de dispositif comme le bruit de fond ou les conversations. Le confort de l’écoute est alors plus amplifié. La fixation de l’implant cochléaire réclame une opération chirurgicale qui s’effectue sous anesthésie générale. En outre, le temps d’adaptation de ce type de prothèse peut être souvent long accompagné de diverses sensations imprévues. Une aide psychologique peut être d’une grande utilité dans ce cas-là. De plus, les sons émis dans la tranquillité sont toujours bien assimilés, tandis que lors d’une conversation dans un endroit bruyant ou même seulement en présence de musique, la personne implantée peut avoir du mal à entendre le son.

Généralement, il existe donc plusieurs types de prothèses auditives comme les contours d’oreilles, l’intra-auriculaire, le micro-contour à écouteur déporté, le micro-contour open, l’implant cochléaire et l’implant d’oreille moyenne. Ce dernier est un dispositif possédant un équipement audio et une prothèse ossiculaire immobilisée sur un osselet. Pour vous assister dans le choix de vos appareils auditifs, contactez un spécialiste via son site web.