A 94 ans, Jacques Truphemus, l’un des peintres les plus célèbres a rendu l’âme. Plus connu sous ses œuvres comme le Dernier café, la Mort, l’Univers Intimiste et bien d’autres encore. Il a une façon unique de présenter son style et a conquis de nombreux amateurs. Vous avez déjà vu une de ses œuvres exposées dans des galeries. Il a fait la fierté des Lyonnais mais aussi de toute la France entière. Mais connaissez-vous réellement Jacques Truphémus en tant qu’homme et en tant que peintre. Pour le découvrir, découvrez dans cet article quelques parcours essentiels de ce peintre très célèbre de tous les temps. En parcourant l’article, vous pourrez découvrir un homme qui a fait de l’art un ami , une passion et un défi.  

Les études de Jacques Truphémus.

Né à Grenoble le 25 Octobre 1992, Jacques Truphémus est l’un des peintres les plus célèbres et qui fait la fierté de tout le peuple Lyonnais et de la France. Il a d’abord suivi un parcours des plus ordinaires dans l’enseignement général mais il présentait déjà un talent enfoui. En fait, en 1937, il a déjà réalisé son premier tableau représentant la Cathédrale de Notre-Dame de Grenoble. C’est toujours à Grenoble qu’il a rencontré Etienne Emile, un futur poète, qui devient son ami jusqu’à sa mort. Il s’est ensuite installé à Lyon pour suivre des études de beaux-arts à partir de 1941. Il a eu comme professeur les célèbres Chancrin, Laplace et Chartres. Il ne termine ses études que vers 1946 et pour plus d’informations, cliquez ici.       

Sa vie professionnelle ?

A cause de la guerre, ses études ont été souvent interrompues. En plus de ça, Jacques Truphémus a contracté une maladie durant la guerre à cause du STO qu’il a été obligé de faire. Pour subvenir à ses besoins, il s’installe à Paris pour devenir un veilleur de nuit. Mais au même moment, il commence à tenter sa chance en allant d’exposition en exposition. Une de ses œuvres a été exposée lors du Salon du Sud-Est à Lyon. Ayant reçu du succès, il poursuit son exposition pour l’année suivante durant les Sanzistes à la Chapelle de la Trinité de Lyon. Il s’est ensuite marié avec Aimée Laurens en 1950 travaille désormais dans un atelier à Lyon. Les expositions se sont ensuite alternées jusqu’à sa mort.   

Le style adopté par Jacques Truphemus.

Pendant près de 70 ans, Jacques Truphemus a varié son style pour offrir de nombreuses œuvres qui ont trouvé beaucoup de succès. Il a gagné une notoriété auprès de nombreuses galeries où vous pourrez trouver les œuvres qui lui ont rendu célèbres. Pour les réaliser, il a suivi une ligne directrice importante. Pour la couleur, il préfère évoquer le silence. Il choisit les couleurs rompues et les couleurs neutres. Pour le choix de la matière, cela a évolué au fil du temps. En effet, au tout début, il ne faisait pas vraiment attention sur le choix des matières à peindre. Il prend plaisir sur toutes les matières même en utilisant les palettes grasses. Ce n’est qu’avec le temps qu’il change de style et opte pour une matière plus désépaissie.