Selon les prévisions des institutions financières, un véritable regain de l’économie à l’échelle mondiale est prévu en 2018. Cette actualité économique prouve la confiance des entrepreneurs et des consommateurs… Pour maintenir d’une manière durable cette reprise, la finance peut se convertir en solution idéale pour les défis sociétaux et environnementaux.

Les indicateurs économiques mondiaux : au vert

Selon les chiffres émanant de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique), cette croissance devrait s’élever de 3.6 % en 2017 à 3.7 % en 2018. Bien qu’une légère régression soit à prévoir un an plus tard pour 2019 avec une croissance de 3.6 %, l’on constate que les mécanismes économiques liés à cette reprise ont pour la plupart redémarré. Ces moteurs de la reprise peuvent être du commerce international, des créations d’emplois, etc. L’actualité économique du moment est celle de la synchronisation du redressement entre les pays. À titre d’exemple, la croissance du PIB concerne les économies des trois-quarts des pays du monde ; notamment des pays développés et des pays émergents. Pour les économies développées, des facteurs tels que les améliorations du marché de l’emploi, des conditions financières favorables favorisent cette croissance.

Actualités économiques : la zone euro comme symbole de la reprise

Sachez que la zone euro est le symbole de cette reprise. Si l’on prend le cas de la France, à la fin de l’année 2017, la croissance française doit clôturer à +1.9 %. Selon les prévisions, elle atteindra +1.8 % en 2018. L’Allemagne reste le moteur principal de la croissance en Europe. Les statistiques de l’agence fédérale de l’emploi sont convaincantes en termes de lutte contre le chômage, le taux de chômage atteint son plus bas niveau depuis la réunification (5.7 % de la population active).

Actualité financière : l’ISR comme solution idéale aux défis futurs

L’IST (Investissement Socialement Responsable) est l’une des actualités financières qui bouleversent le paysage économique du moment. Les finances publiques sous-pression et les banques ne peuvent pas répondre à elles seules aux besoins croissants de transformation en profondeur de notre société. Malgré la capacité d’innovation de la société civile, celle-ci manque des moyens pour mettre en œuvre les solutions nouvelles. Sachez que l’ISR est la mise en application des principes du développement durable aux placements financiers. Grâce à ce fonds qui s’allie à l’innovation sociale ou environnementale, la finance peut contribuer efficacement au nouvel équilibrage de notre économie et de notre société.