Vous estimez que vos mensualités sont trop lourdes ? Grâce à un rachat de crédit, vous aurez l’opportunité de rassembler  toutes vos dettes et de réduire les sommes à payer à chaque échéance. Mais est-ce une bonne alternative ? Et comment trouver la meilleure offre ?

Quels sont les avantages d’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit s’adresse aux personnes qui possèdent au moins 2 crédits en cours : propriétaire ou locataire, marié ou célibataire… Cette solution vise à alléger les mensualités afin d’épargner ou d’obtenir une trésorerie complémentaire pour financer un projet. Le montant de la mensualité sera adaptée en fonction de votre budget, pouvant aller jusqu’à 60% des mensualités réunies.

Le rachat de crédit immobilier ou consommation permet de regrouper tous les crédits en un seul prêt. Vous n’aurez plus à payer qu’une mensualité unique, à une seule échéance et à un établissement financier. De plus, vous allez pouvoir bénéficier d’un taux plus avantageux. Ce qui peut faire baisser considérablement le coût des intérêts. Néanmoins, ne vous laissez pas tenter par des taux trop alléchants. Vous devez prendre en compte le coût total du rachat.

En outre, avec des mensualités réduites, le risque de surendettement est minime. En effet, cette alternative vous évitera le fichage à la banque de France. Il faudrait donc prendre une décision avant qu’il ne soit trop tard, car si vous apparaissez dans la liste des personnes fichées à la Banque de France, le rachat de crédit n’est plus possible. Enfin, vous payez une assurance emprunteur unique, ce qui revient moins cher au final. Toutefois, le rachat a aussi se revers. En diminuant les mensualités, la durée de remboursement sera plus longue. Les intérêts seront alors plus importants. Bref, si vous voulez plus d’informations sur le rachat de crédit, voir ici

Quels sont les différents types de rachat de crédit ?

Les établissements financiers proposent deux types de rachat de crédit. Le rachat de crédit consommation est le plus courant. Ils’agit de regrouper les crédits consommation et autres dettes en un seul prêt : le crédit renouvelable, le prêt personnel, le leasing auto ou LOA, le crédit auto, le crédit moto, le crédit travaux, les charges de copropriété, les dettes fiscales, les loyers impayés, le prêt employeur, etc. L’avantage ? La banque n’exige aucune garantie. En revanche, cette option n’est pas accessible aux personnes fichées à la Banque de France. Le remboursement d’un rachat de crédit est de 12 ans pour les propriétaires et de 15 ans pour les locataires.

Le rachat de prêt immobilier ou rachat de crédit hypothécaire concerne les crédits de consommation et les crédits immobiliers. Dans ce cas, le bien immobilier sera hypothéqué. Toutefois, pour accéder à ce type de rachat, la totalité des crédits immobiliers doit représenter au minimum 60% de la somme à financer. À la différence du rachat de crédit consommation, le remboursement peut aller jusqu’à 35 ans. En tout cas, la durée de remboursement peut être réajustée en fonction des capacités de paiement de l’emprunteur.

Rachat de crédit : comment trouver la meilleure offre ?

Les organismes prêteurs proposent des offres très variées. La comparaison semble alors être une étape incontournable. Passer par un comparateur de rachat de crédit s’avère être la solution la plus simple t la plus pratique. Cet outil gratuit et sans engagement vous permettra de mettre ne concurrence rapidement plusieurs banques.En étudiant chaque détail, vous pouvez réaliser des économie substantielles.

Si vous n’avez pas le temps de faire des allers-retours en agence, il ne faut pas hésiter à faire appel à un courtier. C’est un intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP)un expert dans le secteur. Il travaille pour votre compte. Et grâce à son expérience et à son savoir-faire, il peut accélérer la procédure et dénicher les meilleures conditions dans les meilleurs délais. D’ailleurs, sa commission n’est due qu’à la signature de l’acte définitive.

Mais à part le taux, il faudrait aussi prendre en compte les autres charges qui auront un impact sur le TAEG : les frais de dossier, l’assurance emprunteur, les pénalités de remboursement anticipé, les frais de main levée d’hypothèque… Outre cela, étudiez minutieusement les termes du contrat à l’instar des autres frais liés à la souscription d’une renégociation de prêt immobilier, des pénalités financières en cas d’incidents de paiement, etc.