Pour circuler en toute sécurité et sérénité au guidon de votre moto, vous devez opter pour une plaque d’immatriculation à la fois conforme à la réglementation imposée et homologuée. Si les dimensions des plaques moto semblent identiques, celles-ci doivent afficher généralement deux lettres, un tiret, trois chiffres, un tiret et deux lettres. Il s’agit de la nouvelle plaque d’immatriculation appliquée à tous les véhicules à deux roues dès le début de l’année 2021. Celle-ci permet d’identifier facilement le conducteur dans l’Hexagone.

Les normes en vigueur pour les plaques de motos

En 2009, en France, le fichier national des immatriculations ou le FNI est remplacé par le système d immatriculation des véhicules notamment appelé le SIV. En effet, les anciens conducteurs ont le droit de conserver leur plaque, tandis que ceux qui envisagent de changer leur carte grise doivent opter pour le nouveau modèle. Que ce soit une plaque immatriculation moto ancienne ou de nouveau modèle, celle-ci doit respecter généralement quelques règles. Pour cela, elle doit être complètement visible en toutes circonstances tout en étant fabriquée par un professionnel. Aussi, la plaque doit être installée à l’arrière de la moto dans le but de faciliter sa lecture au cas où l’identification est nécessaire. Mieux encore, le numéro affiché sur la plaque doit correspondre à celui inscrit sur la carte grise de la moto. Enfin, cet élément doit adopter une taille et un format autorisé. En outre, quelques indications supplémentaires doivent se trouver sur la plaque d’immatriculation. Il s’agit en effet de la lettre F qui désigne le symbole européen pour les deux roues, les quadricycles à moteur et les trois roues. Sans oublier l’identifiant territorial incluant le numéro du département et le logo de la région. À titre informatif, cette dernière indication concerne les deux-roues ayant plus de 50 cm3.

Le nouveau format d’une plaque d’immatriculation pour moto

Depuis juillet 2017, d’après l’arrêté du décembre 2016, les immatriculations pour moto sont conçues à une seule taille. Cela permet efficacement de faciliter le contrôle effectué par les forces de l’ordre. En effet, cette nouvelle réglementation touche les véhicules à deux roues, les quadricycles motorisés et les trois roues immatriculées avant ou après cette date. De ce fait, la loi a exigé le nouveau format à adopter à savoir 210 x 130 mm, autrement dit, une plaque de 21 cm de large et 13 cm de haut. Toutes les motos qui ne respectent pas cette règle doivent payer une amende de 135 euros accompagnée d’un risque d’immobilisation véhicule directement à la fourrière. Mis à part la taille de plaque, les lettres ainsi que les chiffres doivent respecter également des réglementations. De prime abord, leur disposition doit se trouver sur deux lignes. Les caractères doivent être en noirs sur un fond blanc réfléchissant. En ce qui concerne la police et l’écartement, ces derniers doivent suivre des normes en vigueur. En exception, les motos de collection ne suivent pas ces règles et peuvent ne pas respecter le symbole et les caractères.

Quelles sont les interdictions et les sanctions par la loi ?

Comme évoqué précédemment, le non-respect des réglementations imposées concernant la plaque immatriculation moto peut entraîner une infraction. Tel est le cas de la circulation sans plaque, ainsi que la circulation avec une plaque ayant pour numéro affiche et numéro de carte grise non identique. Également, il faut souligner que  ces infractions sont interdites, voire punies par la loi et entraînent facilement une perte de points sur le permis de conduire et une amende. Notez également que la personnalisation ou l’ajout d’un sticker sur la nouvelle plaque d’immatriculation est fortement interdit. Toute modification d’élément est inacceptable. Dans le cas où votre nouvelle plaque a subi des dommages suite à un accident, vous devez faire appel à un assureur. En même temps, n’oubliez pas d’informer l’ANTS pour connaître toutes les démarches nécessaires à réaliser.

Acheter sa plaque d’immatriculation pour moto en ligne

Pour acheter votre nouvelle plaque d’immatriculation des véhicules à deux roues, plusieurs choix s’offrent à vous. D’une part, vous aurez la possibilité de dénicher votre élément incontournable chez des centres spécialisés auto-moto et d’autre part, vous pouvez en commander directement en ligne. En faisant quelques clics sur internet, sans pour autant bouger de chez vous, vous pouvez obtenir la plaque d’immatriculation adaptée à vos attentes. Pour ce faire, veuillez vous informer sur votre numéro d’immatriculation, de votre région ainsi que de votre département. Les sites de vente en ligne proposent également des rivets et des kits de fixation. Aussi, réalisez des économies en faisant votre commande en ligne. Certaines plateformes sont en mesure de proposer des plaques d’immatriculation à prix compétitif. Pourtant, avant de vous précipiter dans le choix, tenez compte des vendeurs malveillants. Vérifiez toujours la condition de vente du site et surtout sa politique d’utilisation. Ne vous penchez pas vers les pages jaunes.