Comment calculer le remboursement d’une couronne dentaire ?

couronne dentaire

La couronne dentaire est une prothèse dite fixe. Sa pose induit un coût relativement élevé. Vous pouvez tout de même vous faire rembourser par les mutuelles et la sécurité sociale. Le calcul du montant de cette prise en charge varie selon certains paramètres. Découvrez dans ce guide, la manière de calculer correctement la prise en charge de votre couronne dentaire.

Pourquoi recourir à la pose d’une couronne dentaire ?

Plusieurs situations peuvent créer un besoin de recourir à la pose d’une couronne dentaire. Cette nécessité peut provenir d’un dommage causé par un accident, ou d’une carie importante. Elle peut également naître de la cassure ou de la dévitalisation d’une dent. Quoi qu’il en soit, il vous suffit de vous rendre sur une plateforme telle que alan.com pour obtenir l’assistance de vrais spécialistes aussi bien en assurance santé qu’en médecine.

La pose d’une couronne dentaire crée les conditions favorables pour la reconstitution progressive de la dent abîmée. Elle constitue aussi un bon moyen de protéger votre dent contre le délabrement accru et le risque de fracture.

Grâce à la couronne, la dent concernée peut retrouver sa capacité à assurer ses fonctions de base, notamment la mastication.

Hormis cet avantage, la pose de la couronne peut avoir un but esthétique. Elle peut vous permettre de masquer une dent cassée.

La diversité des options est également un point non négligeable. En effet, vous avez le choix entre 3 types de couronnes dentaires :

  • la couronne 100 % métallique. Elle correspond à la solution la moins chère et la plus facile ;
  • la couronne 100 % céramique. C’est une prothèse dentaire de grande qualité qui est très résistante et qui possède la même couleur que la dent. Elle coûte plus cher que la couronne entièrement métallique ;
  • La couronne céramo-métallique. Elle allie les avantages des deux autres types (couleur, esthétique, résistance…). Elle est bien évidemment plus onéreuse.

Comme vous pouvez vous en douter, le niveau de la prise en charge varie entre autres selon le type de couronne choisi.

Le remboursement par la sécurité sociale

La sécurité sociale offre une prise en charge pour les couronnes dentaires. Cette dernière s’élève à environ 70 % du tarif de convention de l’assurance santé auquel vous avez souscrit. Elle ne varie pas, quels que soient le type et le coût de la couronne choisie. Dans le cas d’une couronne dentaire simple, le tarif de convention est fixé à une hauteur de 107,50 euros. Vous pouvez alors espérer bénéficier d’un remboursement qui s’élève à 75,25 euros, soit 70 % des 107,50 euros.

Vous devez également garder à l’esprit que la prise en charge ne couvre pas les couronnes dentaires qui sont totalement en céramique. Le coût de la pose de ce type de couronne est donc entièrement à votre charge si vous ne disposez pas d’une complémentaire santé adaptée.

Pour bénéficier d’une prise en charge, il vous faut opter pour une prothèse dentaire qui découle d’une technique de coulée métallique.

La prise en charge par votre mutuelle

Il est assez fréquent que la prise en charge offerte par la sécurité sociale soit insuffisante. Pour cela, lorsqu’il est question de couronne dentaire, il est vivement conseillé d’opter pour une bonne complémentaire santé. Cette souscription vous permet de couvrir plus que les 30 % du tarif de convention qui ne sont pas remboursés par votre assurance maladie, ainsi que les éventuels dépassements d’honoraire.

Le choix de votre mutuelle doit être guidé par un certain nombre de facteurs. Naturellement, le premier de ceux-ci se résume à vos besoins annuels en soins dentaires. Plus vous avez besoin de soins, plus renforcée doit être votre complémentaire santé. Une telle complémentaire santé vous permet de bénéficier d’une prise en charge à hauteur d’au moins 200 % du tarif de convention.

De façon analogue, une personne qui a peu de problèmes de dentition peut se passer d’une complémentaire santé renforcée en dentaire.

Cas pratique sur la prise en charge d’une couronne dentaire

Dans cet exemple, on suppose que vous devez recevoir une couronne simple d’un montant de 600 euros. La sécurité sociale doit vous rembourser 75,25 euros (soit 70 % du tarif de convention). Il reste donc 524,75 euros qui sont à votre charge. Plusieurs cas sont possibles :

  • vous ne disposez d’aucune complémentaire santé. Dans le cas présent, les 524,75 euros restent à votre charge ;
  • vous optez pour une complémentaire santé économique (non renforcée). La complémentaire santé rembourse à hauteur de 100 % de la valeur du tarif de convention. Il reste donc 492,5 euros à votre charge ;
  • vous faites le choix d’une complémentaire santé haut de gamme. Cette dernière peut prendre en charge la totalité des frais restants, il ne reste donc plus rien à votre charge.

Le calcul de la prise en charge pour une couronne dentaire varie selon plusieurs paramètres, notamment le type de la prothèse elle-même. Il dépend également de la nature de votre complémentaire santé.