Vous êtes déterminé de débuter à fumer de la cigarette électronique ? De nombreuses personnes utilisent des cigarettes électroniques pour mieux diminuer leur consommation de tabac, et réduisant ainsi les menaces pour leur entourage et aussi de leur santé. Pourtant, vous devez bien apprendre à s’en servir de ce matériel. Mais comment fonctionne la cigarette électronique ?

Les éléments de base à savoir avant de vapoter

Une cigarette électronique est souvent assemblée de 3 éléments principaux à savoir la batterie, un clearomiseur, et une résistance. En fait, ces trois éléments similaires composent la cigarette électronique. D’ailleurs, le système de fonctionnement des e-cigarettes est corrélativement simple et aussi facile à saisir. D’abord, la batterie procure la résistance, qui chauffe et brûle le liquide électronique dans le clearomiseur. Ensuite, lorsqu’il est aspiré, cet e-liquide, qui est vaporisé, transforme en vapeur qui ressemble à une fumée de cigarette de tabac ordinaire. Après, la fumée produite donne ainsi au vapoteur cette même sensation que celle de la cigarette.

De plus, selon la dose de nicotine, il va ressentir cette excitation de coup, d’irritation au fond d’une gorge. En fait, afin d’utiliser votre e cigarette, il vous suffit alors d’appuyer sur le bouton de votre batterie tout en aspirant le clearomiseur pour mieux chauffer la résistance et inhaler ensuite la vapeur. Des sites web ont produit un guide de l’e-cigarette pour les novices, auquel vous pouvez se référer à l’avenir. Pour de plus amples détails, veuillez s’il vous plaît consulter ce site : taklope.com.

Fonctionnement du clearomiseur

Un clearomiseur, c’est une pièce qui est associée à une résistance et aussi un réservoir. En fait, c’est l’un des éléments indispensables d’une cigarette électronique. Il dispose d’un filetage qui va permettre ainsi de le visser sur une batterie. En effet, le clearomiseur est généralement transparent dans le but de vérifier un niveau de votre e-liquide. D’ailleurs, son activité est primordiale pour produire de la vapeur et aussi pour avoir un fonctionnement normal de l’e cigarette. Le clearomiseur renferme un embout appelé drip tip et qui permet ainsi l’inhalation des vapeurs. Ensuite, il est également composé d’une réserve de stockage qui contient bien sûr d’e-liquide.

De plus, le réservoir du clearomiseur peut être fait en plastique Pet ou aussi en verre Pyrex. Elle est souvent constituée de fibres en coton ou aussi avec une mèche de silice ou de fil de résistance Kanthal. En fait, pour les clearomiseurs qui sont parfois les plus compliqués, ils sont pourvus d’une bague qui va permettre d’ajuster son débit d’air appelé air flow. Certainement, il existe plusieurs modèles de clearomiseurs. Ainsi, vous pouvez découvrir des clearomiseurs à résistances inférieur ou supérieures, à dual ou à double coil. C’est à chacun de voir ses propres caractéristiques afin de satisfaire à ses attentes.

Comment fonctionne la résistance de l’e-cigarette ?

En fait, durant votre vapotage, ce qui est généralement nommé coil en anglais ou résistance, c’est un assemblage d’un fil de résistance, qui est habituellement du Kanthal. Et, ce fil de résistance, c’est la partie chauffée. Ainsi, lorsqu’un consommateur de l’e-cigarette frotte sur le bouton d’une batterie, alors, cette dernière va alimenter la résistance, qui est exprimée en volts. Ensuite, un courant électrique va traverser ce fil de résistance et le chauffer ainsi, jusqu’à ce qu’il transforme en rouge. Et pour cette mèche mouillée d’e-liquide probablement fait en coton organique ou aussi en fibre de silice. Elle a comme fonction de protéger l’évaporation de votre e-liquide quand le fil de votre résistance s’échauffe. Une mèche est reliée directement avec ce fil de résistance.

D’ailleurs, en fonction du modèle de clearomiseur, cette dernière est souvent placée vers le haut ou vers le bas du réservoir : cette résistance, qui est placée vers le bas sera alors plongée dans l’e-liquide. De plus, elle sera mieux mouillée, afin d’éviter cette saveur de brûlé de votre hit sec. En retour, la résistance qui est placée sur le haut du clearomiseur va protéger le hit et générera ainsi d’une vapeur plus brûlante. Pour vous aider, vous pouvez découvrir dans des magasin de cigarette électronique en ligne plusieurs styles de résistances, selon un clearomiseur que vous adoptez.

Fonctionnement de la batterie de l’e-cigarette

Une batterie, c’est un composant indispensable de votre cigarette électronique. En fait, elle peut produire de l’électricité essentielle à la vaporisation du liquide renfermé dans l’e cigarette. D’ailleurs, la batterie, c’est même la source d’énergie électrique d’une cigarette électronique. Généralement, il existe de nombreux modèles de batteries. Souvent, les majorités sont des batteries qui sont rechargeables au lithium-ion. Et toutes sont pourvues d’un interrupteur, couramment appelé switch, un terme anglais. L’interrupteur va alimenter la résistance quand il est actionné. Et cette batterie a une capacité qui est exprimée en mA/h.

Ainsi, vous pouvez découvrir des batteries avec 650 mAh ou 900 mAh, 1300 mAh, et même 2200 mAh. Plus sa capacité en mAh est grande, moins, il est nécessaire de recharger la batterie. Par conséquent, avant de faire le choix de la batterie de votre e-cigarette, il est indispensable de savoir votre consommation de tabac. Si, par exemple, vous fumez un paquet de cigarettes ordinaire chaque jour, alors, la batterie de 650 mAh ne vous satisfait pas pour mieux fumer une journée complète. D’ailleurs, il existe multiple forme et tailles dont vous avez le choix, et une batterie la plus apprécié parmi les consommateurs de l’e-cigarette actuellement est la Box.