La grossesse est un moment unique et spécial dans la vie d’une femme. La création d’un être humain est l’une des expériences incroyables que l’on peut vivre dans la vie. Cependant, comme tout n’est pas fleurs, le résultat est qu’après la grossesse, des vergetures, de la cellulite, des boutons peuvent apparaître, alors, que faire pendant la grossesse pour prendre soin de sa beauté ?

Il existe une série de soins que vous pouvez prendre pour entretenir votre beauté et rester toujours belle, avant, pendant et après la grossesse. Vous voulez savoir ce qu’ils sont ? Alors, prenez le temps de lire cet article et apprenez ce qu’il faut faire.

Nos conseils

De nombreuses femmes ont des difficultés à savoir ce qu’elles peuvent et ne peuvent pas utiliser pendant la grossesse. Il est vrai qu’il existe des restrictions, car certaines substances sont nocives pour le fœtus. Par conséquent, chaque soin est petit. Mais ces problèmes vont-ils nuire à votre beauté ? Tout dépend de la manière dont vous allez les gérer.

En fait, la première chose à faire est d’éviter de prendre trop de poids. L’excès de poids pendant la grossesse entraîne des vergetures et de la cellulite, et les vergetures apparaissent, généralement, sur les seins et le ventre. Pour faciliter ce processus, vous devez appliquer une crème hydratante sur la peau, en utilisant de préférence les crèmes à base d’urée. Les huiles de souci, d’amande, d’olive ou de noisette sont, également, très bonnes pour la peau et préviennent l’apparition des vergetures. C’est pourquoi, chaque fois que vous prenez une douche, utilisez beaucoup de crème hydratante et appliquez-la sur votre ventre, vos seins et vos hanches.

Les boutons

Un autre problème qui apparaît, généralement, est celui des boutons. Les changements hormonaux qui se produisent pendant la grossesse augmentent le caractère gras de la peau, ce qui provoque l’apparition de boutons sur le visage. Utilisez, donc, des crèmes appropriées qui contiennent de l’acide salicylique. En outre, vous pouvez faire un peeling au cristal et un nettoyage de la peau avec des lumières anti-inflammatoires, qui aident beaucoup.

Si vous avez l’habitude de teindre ou de faire des mèches dans vos cheveux, sachez que vous devez éviter ces procédures, pendant votre grossesse. Si vous voulez garder les cheveux avec d’autres couleurs, vous devez vous assurer auprès du coiffeur que la teinture utilisée est de bonne origine. En effet, dans le cas contraire, vous risquez de faire une allergie ou d’empoisonner votre bébé. Mais vous ne devez pas avoir peur, car vous devez juste faire attention. Quoi qu’il en soit, il n’est pas recommandé de colorer ses cheveux avant d’être enceinte de trois mois. Pour que tout se passe bien, utilisez des toniques ou du henné. Des brossages progressifs peuvent, éventuellement, être effectués, mais toujours après le troisième mois de grossesse.

Les tâches sur le visage

Il existe encore un autre problème qui touche, généralement, de nombreuses femmes enceintes, à savoir les taches sur le visage. La pigmentation se produit à cause des hormones, surtout lorsque la grossesse entre dans sa deuxième phase. Le problème est que les hormones de la mère, du bébé et du placenta agissent sur la peau et la rendent plus sensible au soleil. Par conséquent, appliquez de la crème solaire tous les jours et renouvelez l’application toutes les cinq heures. Si vous allez à la piscine ou à la plage, profitez-en pour porter un chapeau et des lunettes de soleil.

Pour éviter le gonflement des pieds, vous pouvez vous reposer avec les pieds en l’air. Cela améliore la circulation et soulage le symptôme. En outre, consommez beaucoup d’eau et ayez une alimentation saine. Mangez des aliments qui contiennent beaucoup de liquide, comme les concombres, la pastèque, la laitue, etc. Diminuez encore la quantité de sel ingérée quotidiennement et, si le problème n’est pas résolu, utilisez des bas de compression moyenne.

Grâce à tout cela, vous pouvez conserver votre beauté, pendant la grossesse et faire en sorte qu’après l’accouchement, votre corps revienne à la normale et reste beau.

Hydratez-vous

Prendre soin de sa peau est important en temps normal, mais lorsqu’on est enceinte cela devient essentiel. Les femmes enceintes ont, généralement, la peau sèche, elles doivent, donc, bien l’hydrater. De plus, vous limiterez ainsi l’apparition des vergetures. Une fois installées, les vergetures sont difficiles à faire partir, alors autant prendre les devants !

Pour garder une jolie peau bien hydratée tout au long de votre grossesse, massez-vous quotidiennement, matin et soir, avec une crème hydratante adaptée à votre type de peau.

Privilégiez les produits doux

Vos produits habituels peuvent être inadaptés avec votre état de femme enceinte, car pendant la grossesse la peau est, souvent, plus sensible et fragile. C’est pourquoi il vaut mieux utiliser des produits doux, sans savon, sans parfum, sans conservateur et sans alcool. Misez plutôt sur des produits de type hypoallergéniques et formulés spécifiquement pour les peaux sensibles.

C’est peut-être l’occasion, aussi, de vous tourner vers les produits bio ou naturels. De nombreuses boutiques en ligne proposent des produits d’hygiène fabriqués à la main avec uniquement des ingrédients naturels.

Protégez-vous du soleil

Pendant la grossesse, vous pouvez bien sûr profiter du soleil, mais en respectant certaines conditions :

Couvrez-vous : même si la chaleur donne envie de porter des petits shorts et des débardeurs, il vaut mieux se couvrir un peu lorsque l’on est enceinte, car le soleil peut provoquer l’apparition d’un masque de grossesse. Portez plutôt des robes longues et ne sortez pas sans un chapeau.

Protégez-vous à l’aide d’une crème solaire avec un fort indice de protection (au minimum 50) . Pensez à mettre de la crème sur votre corps et votre visage, même lorsque le soleil brille faiblement.

Évitez de sortir pendant les heures les plus chaudes, profitez plutôt de ces moments pour une bonne sieste au frais.

Suivre ces précautions vous aidera à éviter les effets néfastes du soleil.

Attention au déodorant

À partir du second trimestre de grossesse, les femmes constatent, souvent, une augmentation de leur transpiration. Un changement de déodorant s’impose donc, mais pas n’importe lequel : choisissez-le sans alcool ni antibactérien irritant. S’il est sans sels d’aluminium, c’est encore mieux !

Des seins au top

Plus sensibles, plus lourds, plus fragiles aussi, les seins en voient de toutes les couleurs, pendant la grossesse. Utilisez des soins adaptés pour garder une poitrine ferme et tonique, mais aussi éviter l’apparition de vergetures.

Vous savez, maintenant, comment prendre soin de sa peau quand on est enceinte. En suivant ces conseils, vous garderez une jolie peau.

Prévenir les vergetures

On entend, souvent, dire que les vergetures sur le ventre sont les plus belles cicatrices pour une femme (car elles prouvent que nous avons créé la vie).

Mais avouons-le, si nous pouvions les éviter, ce serait mieux !

Pour éviter les vergetures, appliquez une crème anti-vergetures en massant légèrement votre peau, dès le début de votre grossesse. Essayez de garder cette bonne habitude tous les jours.

Ce geste quotidien vous évitera ces marques disgracieuses ou permettra du moins de les limiter.

Pensez, également, à boire beaucoup d’eau pour garder une peau la plus souple possible et faciliter la régénération cellulaire.

En appliquant ces conseils, vous parviendrez à garder une peau lumineuse, douce et souple, et vous pourrez ainsi profiter des avantages de la grossesse et entre autres de ce teint incroyablement lumineux qu’ont toutes les femmes enceintes tout en limitant les inconvénients.

Le nettoyage de la peau en institut, une bonne idée ?

Teint terne, petites poussées d’acné ? En fonction des différents flux hormonaux, certains stades de la grossesse peuvent provoquer de légers troubles cutanés. Si vous avez l’habitude de faire des nettoyages de peau en institut, vous pouvez bien sûr vous offrir ce moment de plaisir et de détente. À condition de bien rappeler à votre esthéticienne que vous attendez un bébé. Ainsi, elle saura adapter ses gestes et ses produits à votre état. Car pendant neuf mois, la peau a avant tout besoin de douceur.

Soin femme enceinte aux acides de fruits, à garder ?

Les alpha-hydroxy-acides, ou AHA sont, généralement, très peu dosés (jusqu’à 5 %), dans les formules cosmétiques et apportent une action hydratante et exfoliante très superficielle. Ils ne présentent, donc, aucun risque de toxicité pour le fœtus. Alors, si vous êtes une inconditionnelle de ce type de produits et si vous continuez à bien les supporter, il n’y a pas de raison d’arrêter. En revanche, si vous n’avez jamais utilisé de crème aux acides de fruits avant votre grossesse, ce n’est pas le moment d’essayer ce genre de soins, qui peuvent se révéler légèrement irritants. Car l’imprégnation hormonale provoque, souvent, une plus grande fragilité de la peau. Elle a tendance à faire des rougeurs et à se montrer plus réactive. Mieux vaut la « cocooner » avec des crèmes bien hydratantes riches, aussi, en actifs apaisants.

Ok pour les autobronzants

Pas toujours drôle d’être privée de bonne mine, pendant toute votre grossesse. À condition de ne pas en abuser sur le visage pour ne pas risquer d’encrasser sa peau, les autobronzants se révèlent d’excellentes armes anti-blues ! Vous pouvez même vous en couvrir les jambes et le décolleté sans le moindre danger car la DHA, la seule molécule bronzante utilisée à ce jour, ne pénètre pas dans le derme, mais se contente de provoquer une coloration de surface. C’est d’ailleurs pour cela qu’il faut en réappliquer, environ, tous les trois jours pour conserver un aspect bronzé.

Choisir la bonne technique d’épilation

La fragilité des vaisseaux et la désagréable sensation de jambes lourdes sont les conséquences quasi inéluctables de l’augmentation du volume sanguin. Alors, oubliez momentanément les épilations à la cire chaude, qui peuvent en plus se révéler très irritantes sur votre épiderme fragile. Évitez, aussi, autant que possible le feu du rasoir qui accélère et renforce la repousse des poils. L’idéal ? L’épilation à la cire tiède, pratiquée aujourd’hui dans la plupart des instituts, et plus en plus facile à faire à la maison grâce à toutes les cires orientales que l’on tiédit, quelques instants au micro-ondes, et qui ont la bonne idée de se rincer à l’eau. Une fois le coup de main bien pris, le résultat est digne des « pros » et dure environ trois semaines. Impeccables aussi : les épilateurs électriques, qui épilent de façon très sûre et en un temps record.

La permanente et la coloration

On dit, souvent, que les produits utilisés pour la permanente peuvent « passer dans le sang » ou même que les boucles ne prennent pas à cause des hormones. C’est faux ! Si vous avez les cheveux en bonne santé et l’habitude de faire des décollements de racines ou de permanentes, il n’y a aucune raison de brimer votre désir de volume ou de boucles sous prétexte que vous êtes enceinte. Bien entendu, seules les mains expertes des coiffeurs sauront vous trouver la technique et le dosage idéal. Mais mieux vaut ne pas tenter votre première permanente durant cette période de plus forte sensibilité aux diverses réactions chimiques. Quant à la coloration, les experts ne sont pas tous d’accord à ce sujet. Certains affirment qu’il faut continuer à entretenir les cheveux comme avant. La règle de base : tout ce qui a toujours été bien toléré, jusqu’à maintenant, n’a aucune raison de poser un problème. D’autant qu’appliqués soigneusement les « ton-sur-ton », balayages ou couleurs d’oxydation ne touchent absolument pas le cuir chevelu. Déconseillé en revanche, le changement de look radical, genre décapage à blanc du cheveu pour tenter la première fois un blond polaire. Vu notre état physiologique, inutile de prendre en ce moment le moindre risque d’allergie ! Quant aux autres professionnels de santé, ils préfèrent appliquer le principe de précaution et incitent leur patientèle à privilégier les colorations végétales, avec lesquelles le risque d’allergie est, vraiment, plus minime.