Que faire en cas d’accident avec une voiture de location ?

Voiture de location

Publié le : 19 octobre 20226 mins de lecture

Même si vous avez pris toutes les précautions nécessaires, un accident peut survenir. En effet, la route est souvent faite d’imprévus. Pour les personnes qui louent un véhicule, avoir un accident peut être une expérience traumatisante. Ce genre de situation impose de réagir bien et vite. Pour éviter les accidents, il est préférable de louer des véhicules à des sociétés fiables comme francecars.fr. plutôt qu’à des particuliers qui n’entretiennent peut être pas leur voiture.

Bien sécuriser les lieux et les passagers

Un accident avec un véhicule de location est toujours un coup dur. Pour ne pas aggraver davantage la situation et trouver une bonne solution, vous devez rester calme. Il est de votre devoir de vous assurer que tout le monde soit à l’abri du danger. Si vos passagers sont gravement blessés, évitez de les déplacer. Il convient de rester près d’eux et de leur parler afin de les garder dans un état de conscience. Il est primordial de prévenir les secours en composant le numéro d’urgence 112. Ce dernier est valable dans tous les pays d’Europe. L’appel est gratuit. Si le sinistre est causé par une infraction au Code de la route, il importe de prévenir les forces de police.

Il reste aussi indéniable de sécuriser le lieu d’accident. Vous devez mettre un gilet réfléchissant et allumer les feux de détresse. Il faut aussi installer le triangle de signalisation. N’oubliez pas de couper le moteur du véhicule.

Nous vous recommandons : Choisir la bonne formule d'assurance voiture de location

Contacter la société de location

Si vous louez une voiture auprès d’une société, vous êtes tenu de l’avertir. Le responsable de l’agence s’occupe de la récupération et de la réparation de la voiture. Vous ne pouvez pas abandonner le véhicule, il est indispensable de suivre les instructions de la société. En général, les agences de location ne remboursent pas les dommages que vous avez causés. Le coût des réparations reste à votre charge. Il est recommandé de contacter les autorités locales ou de vous rendre au poste de police. Pour cause, un rapport de police est essentiel pour le remboursement de la franchise. Facilitant les démarches, ce document vous aide également dans le processus de réclamation.

Nous vous recommandons : Voici ce qu'il faut faire après un accident de la route

Remplir le constat

Il est obligatoire de remplir le constat sur les lieux du sinistre. Mis à disposition des locataires du véhicule, ce document permet de noter les dégâts, les personnes impliquées, etc. Il permet aussi de déclarer cet incident à votre assurance. Les responsabilités de chacun sont déterminées à partir de ce document. Ainsi, soignez sa rédaction. Vous devez remplir les éléments suivants :

  • le lieu, la date et l’heure de l’accident ;
  • les noms et les coordonnés des passagers et des éventuels témoins ;
  • votre identité ;
  • les informations sur la voiture (marque et modèle, immatriculation, assurance, etc.).

Si un autre conducteur est impliqué dans ce sinistre, il est tenu de remplir le document. En cas de désaccord, il convient de le signaler dans la partie réservée à cet effet. Une fois complété, le constat doit être signé. Après la signature, ce document n’est plus modifiable. Il est donc important de vérifier l’exactitude des informations écrites. Assurez-vous que la vignette d’assurance soit à jour.

Il est également possible de rédiger un constat amical au format électronique sur son téléphone. Bien que pratique, cette option s’applique seulement pour les accidents matériels. Cette nouvelle procédure vous fait gagner du temps. Il suffit de remplir les différents champs. Indiquez les spécificités relatives au sinistre. Pensez à ajouter des photos. Vous pouvez signer le document électronique avec votre doigt sur l’écran. Après le processus, vous recevrez le constat en version PDF et un SMS de confirmation. L’assureur peut aussi recevoir l’e-constat par voie électronique.

Connaître le coût des éventuelles indemnisations et des réparations

Si vous n’êtes pas responsable de l’accident, vous n’avez pas de charges à payer. L’assurance du conducteur responsable s’occupe du paiement des dégâts. Si vous êtes l’auteur du sinistre, vos charges dépendent de votre contrat de location. Avec un contrat de base, l’assurance couvre uniquement les dommages occasionnés aux autres. Vos dommages corporels, ceux du véhicule loué ainsi que le montant de la franchise restent à votre charge.

Si vous avez souscrit une assurance facultative complémentaire, vous bénéficiez d’une bonne couverture. Les dégâts occasionnés lors de ce sinistre seront couverts par la compagnie d’assurance. Si vous êtes blessé, vous serez indemnisé des dommages corporels si votre contrat comporte cette garantie. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à payer la franchise, son coût dépend de l’offre que vous choisissez. Plus la location est coûteuse, moins le montant de la franchise est élevé.


Plan du site