Les personnes âgées peuvent bénéficier d’aides financières pour financer l’hébergement dans un établissement spécialisé (résidences services seniors, EHPAD…), la location de matériel médical, les services à domicile, etc. Les aides destinées aux seniors sont variées afin de s’adapter à leurs besoins et à différentes situations. Elles sont versées sous certaines conditions pour assurer un niveau de ressources financières minimum.

Qu’est-ce que les aides financières pour les seniors ?

L’aide financière aux personnes âgées est une somme versée par le département, les caisses de retraite, la sécurité sociale… sous des conditions bien précises. Les prestations et les allocations versées permettent une meilleure prise en charge du vieillissement et d’assurer un revenu minimum. Le montant est défini en fonction de la situation de chaque personne âgée (revenus insuffisants, dépendance, domicile inadapté). Quand l’âge avance, le niveau de ressources diminue alors que cette catégorie de personnes a besoin d’assistance et elle doit faire face à un coût élevé de la santé. Les aides sont donc indispensables pour maintenir un niveau de vie décent. Le site linote.fr vous permet de trouver l’aide financière correspondant à votre situation ou celle de votre proche.

Les aides aux personnes âgées dépendantes

Les personnes âgées dépendantes ont droit à des allocations qui peuvent servir à financer les services d’aide à domicile. Elles permettent aux seniors en perte d’autonomie de disposer d’un accompagnement dans la réalisation des tâches du quotidien. Les personnes âgées en perte d’autonomie peuvent profiter des aides financières suivantes :

  • Aide-ménagère à domicile

Versée par la caisse de retraite et le département, l’aide-ménagère à domicile est destinée pour les seniors en GIR 5 et 6 qui ont du mal à accomplir tout seuls les gestes du quotidien. Elle est définie en fonction des ressources du demandeur. Elle permet de bénéficier de plusieurs services tels que l’aide à la toilette, le ménage, l’entretien du linge ou encore la préparation des repas. Pour bénéficier de l’aide-ménagère à domicile, il faut être âgés d’au moins 65 ans. Les demandeurs âgés de 60 ans ont aussi droit à l’aide-ménagère en cas d’inaptitude au travail.

  • Allocation de solidarité aux personnes âgées (APA)

Cette aide financière aux personnes âgées couvre une partie des dépenses concernant : 

  • Le maintien à domicile : l’APA finance un plan d’aide personnalisé correspondant aux besoins de la personne âgée comme le portage des repas, l’aide à domicile, etc.
  • Le séjour en établissement : cette aide permet de payer une partie de l’hébergement en EHPAD, dans une résidence de service senior, dans un foyer logement, etc.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées s’adresse aux seniors dépendantes de 60 ans et plus (GIR 1 à 4). Pour en profiter, il faut adresser une demande au Centre communal d’action sociale (CCAS) ou au Conseil départemental. Le montant de l’APA est défini en fonction des revenus et des besoins du bénéficiaire.

  • Prestation de compensation du handicap (PCH)

La PCH est destinée aux seniors âgés de moins de 75 ans qui se retrouvent en situation de handicap. Elle permet d’accéder à des aides techniques et humaines. L’aide concerne aussi l’aménagement du logement pour l’adapter à la situation de la personne bénéficiaire.

Les aides sociales pour personnes âgées

À part la dépendance, l’hébergement en établissement spécialisé et le logement impactent aussi les dépenses des personnes âgées. Il existe des aides qui leur permettent de payer à tarif raisonnable le logement afin de leur offrir de meilleures conditions de vie.

  • Aide au logement

Il existe deux formes d’aides au logement : l’aide personnalisée au logement (APL) et l’allocation de logement social (ALS). Ces aides permettent d’alléger la facture liée au tarif d’hébergement en établissement (maison de retraite, résidences de services, foyer logement), au paiement du loyer ou encore aux remboursements des mensualités en raison d’un prêt. La Caisse d’allocations familiales (CAF) s’occupe de verser ces aides.

  • Aide sociale à l’hébergement (ASH)

Cette aide financière aux personnes âgées a été développée pour les seniors de 60 ans et plus pour les aider à régler le tarif d’hébergement en résidence-autonomie, en EHPAD ou en maison de retraite. Elle est accordée aux seniors qui ont des revenus modestes. Elle est dispensée sous forme de prise en charge des dépenses d’hébergement. Il est bon à savoir que séjourner dans une maison de retraite par exemple implique des tarifs de soins. L’aide sociale à l’hébergement concerne aussi le financement du paiement du loyer et le remboursement mensuel des prêts.

Aide à l’aménagement du logement

La caisse de retraite accorde également aux personnes âgées une aide à la réalisation des travaux permettant d’adapter la salle de bain ou les escaliers par exemple au maintien à domicile. Elle s’adresse aux retraités du régime général. Vous ne devez pas bénéficier de l’aide MTP, APA, PCH, ACTP ou de l’allocation veuvage pour profiter de l’aide aux travaux d’amélioration de l’habitat.

Ainsi, les aides financières pour personnes âgées sont nombreuses. Le choix peut être difficile, mais vous trouverez celle qui répond à votre situation.