Les réseaux sociaux sont devenus l’une des principales sources de divertissement et d’information. Grâce à eux, nous communiquons ou nous nous connectons avec de nombreuses personnes. C’est aussi grâce à eux que nous apprenons les nouvelles qui se passent dans le monde et tous les événements actuels. Les mèmes sont l’un des moyens d’expression utilisés dans ce média. Croyez-le ou non, il existe des théories très sérieuses autour de ces éléments ironiques.

Dans le cas présent, nous nous attacherons à expliquer ce que sont les mèmes. En outre, donner pour comprendre comment il est devenu une nouvelle façon de donner ou de critiquer les faits qui se développent aujourd’hui. En montrant l’impact qu’ils ont sur la communication et le développement culturel. Qui n’a pas ri avec un mème ?

Définition de la théorie des mèmes

Le mème peut être défini comme un ensemble de signes qui sont utilisés comme moyen d’expression dans différents espaces, notamment dans les réseaux sociaux. Cette ressource communicative est développée à partir d’un processus d’appropriation et de réinterprétation d’un ensemble de signes en circulation qui sont présents dans de multiples environnements du cyberespace.

La théorie des mèmes est née des travaux de Dawkins en 1976, où, à partir de la zoologie évolutionniste, il soulève les premiers antécédents de ce champ conceptuel.

Dans cette perspective, l’auteur travaille autour des mécanismes de transmission culturelle, où un motif – en l’occurrence un mème – se voit conférer une unité de sens dans son propre contexte. Cela peut être reproduit de manière transversale (dans différents groupes géographiquement dispersés) et longitudinale (plusieurs générations dans le temps).

Cette réplication se produit lorsque le mème est utilisé par de nombreuses personnes de manière répétée. Par conséquent, elle se maintient dans le temps et dans l’espace. Il fait ainsi partie d’une certaine culture et contribue à transmettre un type d’information spécifique. Par conséquent, il met en évidence ce fait spécifique.

De même, cette réplication implique l’intégration de processus communicatifs dans lesquels le mème acquiert une signification socialement construite, donnant un sens spécifique à la communication. Il devient ainsi un foyer de la mémoire sémantique, afin de faire référence à un événement ou un aspect particulier.

Caractéristiques et capacités des mèmes

Les mèmes possèdent trois propriétés fondamentales qui en font des propagateurs d’informations. C’est-à-dire qu’ils doivent être nombreux, interprétables et persistants dans le temps. À partir d’une même image ou d’un même fait, différents mèmes émergent, permettant de décrire de multiples interprétations, tout en maintenant le fait lui-même dans le présent.

Dans la théorie des mèmes, il est expliqué que la création de ces images se produit spontanément à tout événement qui peut être pertinent à ce moment-là.

Elle a donc la capacité d’être un véhicule d’expression sociale. De ce fait, il devient un outil de communication très puissant de nos jours. De plus, sa portée est très rapide grâce à la viralisation qu’il peut générer, ce qui lui permet d’être rapidement légitimé.

De même, ils sont liés à un discours qui se développe à travers des symboles, des images et peu de mots. L’objectif est de diffuser des sentiments, des idées et des émotions de manière virale. Ils sont généralement ironiques et ont une charge importante de satire, en plus de maintenir un message de rébellion/dénonciation de la situation qui est exposée.

Taxonomie des mèmes

Dans la théorie des mèmes, il existe une taxonomie qui peut nous aider à prédire la popularité qu’ils peuvent atteindre. Cela dépendra des caractéristiques qu’il remplit dans cette taxonomie. Il y a 4 niveaux.

Dans ce sens, nous définissons deux types. Le premier : le mème présente une variation réduite et une grande fidélité à l’image originale. Le deuxième type est : les mèmes situés ici sont ceux qui présentent une grande variabilité de la réinterprétation par laquelle ils passent.

A à voir avec la durée de circulation d’un mème.

Pour cette catégorie, il y a deux types ; premièrement, il y a les : l’image est répliquée pendant un temps considérable. Deuxièmement, il y a les : il a une courte période de propagation sur les réseaux sociaux.

En fonction de ses caractéristiques, un mème peut franchir de nombreuses frontières. Bien sûr, cela ne se produit que lorsqu’il fait allusion à un événement connu dans le monde entier : en règle générale, un mème est vide, mort dans sa vie, lorsqu’il passe par un nœud ou une personne qui ignore sa base.

Catégories dans la théorie des mèmes

Les mèmes peuvent être inclus dans la catégorie des macro-images, qui illustrent un dessin ou une photo en arrière-plan, avec quelques caractéristiques illustratives et frappantes. Ils veulent exprimer un sentiment ou une situation actuelle, en utilisant souvent la comparaison avec le passé. Ils peuvent utiliser très peu de mots pour exprimer correctement le message.

Le premier type est l’autopromotion

Il se présente comme un moyen de transmettre une idée ou un sentiment qui lui est propre. Le but de ce mème est qu’il devienne viral et populaire, afin qu’il puisse avoir un impact sur sa propre popularité.

Le deuxième type de mème est le mème de célébrité dit involontaire.

Contrairement aux mèmes d’autopromotion, le mème est créé par une tierce partie. Il a généralement la caractéristique de se moquer ou de célébrer quelque chose ou quelqu’un qui a fait une activité ridicule ou humoristique. Il peut également représenter un stéréotype ou une émotion. Par conséquent, ils se propagent rapidement et peuvent facilement devenir virales.

Les mythes urbains sont le troisième type de mèmes.

Ils sont créés à partir de rumeurs, de nouvelles qui peuvent être vraies ou fausses ou même tirées de légendes urbaines. Ils sont généralement utilisés pour l’amusement personnel et non pour informer.

Le quatrième type est le marketing

Il est le moins utilisé et son but est d’obtenir une publicité gratuite dans l’espoir que le contenu devienne viral.

Le cinquième type de mème est l’édition d’images

C’est l’un des plus courants et il est créé en modifiant des images existantes ou en générant une nouvelle à partir d’éléments déjà créés. Le but est de se moquer de quelque chose en particulier ou de créer une réaction à des mèmes ou événements existants.

Enfin, il y a ceux qui font référence à la culture pop. Ce sont celles qui font référence à un événement de portée nationale ou internationale. Cela se fait en modifiant le contenu des images ou en faisant simplement allusion au fait par le biais d’images déjà populaires sur le réseau.