L’asthme du chat est généralement une maladie qui affecte le système respiratoire des félins. Elle est causée par une réaction allergique à certaines substances présentes dans l’air comme le pollen, les acariens, la fumée de cigarette, etc. Une crise d’asthme peut provoquer une inflammation des voies respiratoires chez le chat. Il sécrète une grande quantité de mucus qui ne peut pas être évacué et ses bronches se contractent, ce qui l’empêche de respirer normalement. L’animal peut aussi s’étouffer et mourir si rien n’est fait. Découvrez comment traiter l’asthme chez le chat.

S’assurer que c’est vraiment de l’asthme

Les symptômes de l’asthme masquent parfois une autre affection, comme une tumeur ou un épanchement pleural. Il est nécessaire pour un vétérinaire de déterminer un diagnostic précis. Votre médecin effectuera une série des tests et des contrôles afin de s’assurer que l’animal n’a pas d’autres douleurs. Le diagnostic de l’asthme se fait en excluant d’autres pathologies possibles. En pratique, cela comprend la réalisation d’analyses de sang ainsi que des selles, des radiographies du système respiratoire et une bronchoscopie mais aussi un lavage broncho-pulmonaire. Une crise d’asthme aiguë chez les chats nécessite le traitement en urgence de l’animal, car il est en état de détresse respiratoire. Il ne faut pas paniquer. Mettez votre chat dans la cage de transport et emmenez-le chez le vétérinaire rapidement. Si possible, veuillez en informer le vétérinaire avant votre arrivée. L’aerokat est la chambre d’inhalation pour les chats, permettant le traitement d’asthme chez le chat. Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien.

Éviter l’apparition des nouvelles crises

Les crises d’asthme étant causées par des réactions allergiques, elles peuvent être minimisées en identifiant les allergènes qui les déclenchent, mais cela reste relativement compliqué. Il existe des allergènes qui provoquent l’asthme dans l’air comme le pollen, les acariens, les ordures, les aérosols, la fumée, les produits chimiques volatiles que l’on trouve dans les meubles bon marché, etc. Il est donc nécessaire de veiller à ce que votre chat ait un minimum de contact avec ces allergènes. Vous pouvez, entre autres, placer un filtre anti-acariens dans l’aspirateur, employer des produits d’entretien bio ou remplacer sa litière pour chat couramment utilisée par une litière en cristal qui ne produit pas de poussière. Vous pouvez aussi voir le site https://petsshopping.fr/aerokat/

Le suivi vétérinaire et le traitement de fond

En dehors de la période de la crise d’asthme, il est important de faire surveiller régulièrement le chat par un vétérinaire. Un traitement de base peut être effectué. Ce dernier est basé sur des anti-inflammatoires stéroïdiens, destinés à limiter l’apparition de pathologies pulmonaires inhérentes à l’asthme du chat. Il peut être administré par voie orale ou par inhalation et est très efficace sur les animaux qui répondent bien. De plus, il y a toujours un risque de réinfection, et il faut faire très attention. L’asthme de chat est aussi une maladie incurable et restrictive. Mais une fois le traitement mis en place, il n’affectera pas la qualité ou l’espérance de vie de l’animal. Les chats asthmatiques doivent être surveillés régulièrement par un vétérinaire. Lui seul peut mettre en œuvre le traitement qui convient à ses besoins. Veuillez noter qu’il est nécessaire d’élaborer certaines règles d’hygiène pour minimiser les risques de convulsions.