Constitué d’un cylindre qui contient un piston, le vérin hydraulique est une pièce qui permet de donner un mouvement de translation linéaire à une machine ou à l’un de ses éléments. Cette pièce de machinerie se présente sous différents types et chacun d’eux remplis une fonction bien précise. C’est pourquoi il est essentiel de bien le choisir.

Quels sont les différents types de vérins hydrauliques ?

On distingue différents types de cette pièce de machinerie tous disponibles sur https://www.agrizone.net. Le critère de sélection ici dépendra de la destination de la pièce. En effet un vérin hydraulique tracteur ne s’adapte pas forcément à une faucheuse.

Le vérin hydraulique simple effet

Doté d’un unique orifice d’entrée d’huile, ce type de vérin est conçu pour les machines destinées aux travaux agricoles, au jardinage et à l’entretien des parcs. La sortie de la tige est provoquée par la poussée d’huile.

Quant à la rentrée de la tige, elle est provoquée par le poids de l’objet déplacé lui-même grâce à un ressort de rappel ou non. Cette action survient quand l’huile cesse d’exercer sa pression sur la tige.

Le vérin hydraulique double effet

Il est doté de deux entrées d’huile. En pression hydraulique peut donc s’exercer dans les deux sens. En fonction de l’orifice d’entrée d’huile alimenté, la pression d’huile provoquera la sortie ou la rentrée de la tige, d’où son nom de double effet.

Il faut noter toutefois que les forces de poussées associées varient en fonction de l’entrée d’huile alimentée. On retrouve le vérin hydraulique double effet sur les machines agricoles, les tracteurs, les engins de travaux publics.

Le vérin télescopique

Equipé de 2 à 8 tiges, ce type de vérin est l’idéal pour réaliser des translations de grandes longueurs lorsqu’on dispose d’un espace réduit. Sur un vérin télescopique, les longueurs des pistons plongeurs sont variables et ces derniers sont également creux. Il peut être à simple ou à double effet.

Le type de fixation

Un vérin peut être avec ou sans fixation. Il faut noter que le type de fixation dépend de l’usage réservé à la pièce. Les rotules favorisent un déplacement de la pièce dans tous les plans ce qui n’est pas le cas des perçages.

Il est également possible d’acquérir un vérin sans fixation et de l’adapter à des rotules, des chapes ou à des tubes traversants.

Les dimensions

Il est très important de déterminer au préalable les dimensions de son vérin avant de l’acquérir. C’est l’unique moyen pour trouver la pièce qui correspond parfaitement à vos besoins. Supposons que vous ayez une machine agricole avec une pression hydraulique de 360 bars et que vous souhaitez y associer un vérin pour déplacer une charge de 2 tonnes sur 100 m.

La course

Vous devez dans un premier temps, estimer le débattement ou la course de votre vérin. Cette mesure qui s’exprime en cm représente la longueur du déplacement de la pièce hydraulique. Sachez que pour déplacer une charge sur 100 m, il vous faudra une course de 1000 mm au moins.

L’alésage

Il désigne le diamètre du piston (vérin hydraulique double effet) ou le diamètre de la tige (vérin simple effet).

Pour déterminer cette mesure, il faut dans un premier temps calculer la section (aire) du piston ou de la tige. La réponse s’exprime en cm² :

  • Section en cm² (S) = Force en daN (F) / Pression en bar (P)

Une charge de 1 kg exerçant une force statique de 1 daN, notre charge de 2000 Kg (2T) aura besoin pour être déplacée d’une poussée de 2000 daN. Considérant la pression de 360 bars :

  • Section = 2000/360 = 5,55 cm²

Après le calcul de la section, vous pouvez maintenant déterminer l’alésage en utilisant cette formule :

  • Diamètre de la tige (piston) = √(Section x 4/π) = √5,55 x 4/π = 2,66 cm

L’entraxe fermé

Il s’agit de la longueur du vérin lorsqu’il est replié. Si la pièce possède des axes de fixation, l’entraxe fermé EAF est compris entre eux.

Si le vérin ne possède pas de fixations, l’entraxe fermé est égale à la longueur totale du vérin replié.

En somme pour choisir ses vérins hydrauliques, il faut d’abord déterminer son type. Ensuite en fonction de sa destination, il vous faudra calculer ses dimensions. Muni de ses informations, vous pourrez désormais choisir votre pièce mécanique sans craindre de vous tromper.