Le calorifugeage ou isolation des tuyaux de chauffage vaut la peine d’être effectué dans les règles de l’art pour les avantages que cette opération comporte. Découvrez comment en faire l’installation.

Pourquoi isoler un tuyau de chauffage ?

Installer un isolant thermique autour de ce tuyau permet de réduire les transferts caloriques entre les zones chaudes et les zones froides. En régulant les températures, l’isolation permet de diminuer les dépenses énergétiques, donc de réaliser des économies. En effet, les tuyaux non isolés causent une déperdition de chaleur qui se reflète sur la facture d’énergie. Le calorifugeage a aussi pour objectif de pouvoir conserver la chaleur ambiante.

Ce type de rénovation énergétique constitue également une protection pour la santé des occupants. Une tuyauterie trop ancienne (parfois même insalubre) est non seulement moins efficace au niveau du chauffage, mais elle peut générer des bactéries nuisibles au système respiratoire ; la légionellose est l’une des pathologies qui peuvent en découler. Si vous notez des signes de dégradation, mieux vaut d’abord changer vos tuyaux de chauffage avant de les isoler.

Quel type d’isolant choisir ?

Quelques solutions s’offrent à vous pour calorifuger votre tuyau de chauffage : les manchons rigides et la bande isolante.

 Les manchons rigides (à découper) calorifuges sont souvent fabriqués en caoutchouc, mais il en existe aussi en laine minérale et en mousse de polyéthylène. Ils sont fendus horizontalement et sont dotés d’un système de fermeture.

 La bande isolante en fibres minérales est disponible sous forme de rouleau et elle se place autour du tuyau. Ce système convient mieux aux tuyaux difficiles d’accès. Son pouvoir isolant est moins efficace que les manchons rigides.

 On trouve également dans le marché des tuyaux pré-isolés adaptés à la tuyauterie constituée de matériaux synthétiques.

Note: il faut savoir que l’efficacité de l’isolation est classifiée selon un système numéral (1 à 6). Plus le nombre est élevé, plus l’isolation sera efficace.

Comment procéder pour le calorifugeage ?

Il faut tout d’abord vous assurer que le tuyau soit bien propre et sec. La tuyauterie doit être en bon état et ne pas présenter de fuites. Si vous optez pour le manchon isolant, prenez les mesures du tuyau en tenant compte de la distance qui le sépare du mur. On peut obtenir le diamètre d’un tuyau à isoler en divisant sa circonférence par 3,14. Il faut ensuite bien fixer le manchon calorifuge autour du tuyau puis le refermer au moyen du rabat ou de la bande adhésive ou à crans, prévu à cette fin. Saviez-vous que plusieurs travaux de rénovation énergétique – dont l’isolation fait partie – peuvent être couverts par les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), grâce à la Loi pour transition énergétique ? Si le sujet vous intéresse, cliquez ici pour plus d’infos.

Quand doit-on faire appel à un expert ?

Lorsque les tuyaux à isoler sont difficilement accessibles dans une résidence, ou quand ils se trouvent dans un milieu industriel ou un immeuble, il est préférable de faire appel à un calorifugeur dont c’est la spécialité. Il sait comment intervenir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et adapter l’installation à différentes contraintes.

Comme vous pouvez le constater, l’isolation de la tuyauterie de chauffage peut s’avérer très simple à réaliser dans une maison et les avantages qu’elle comporte méritent d’être considérés.