Donner le sein à son bébé est une aventure exceptionnelle que seule une mère aura la chance de vivre. Mais suivant certaines circonstances, il est parfois utile d’opter pour un allaitement mixte dès la naissance de l’enfant. Pour certaines personnes, passer au mixte résulte d’un simple choix. Mais pour d’autres mères, miser sur l’utilisation des biberons provient du fait qu’elles doivent travailler ou qu’elles ne produisent pas la quantité de lait nécessaire pour nourrir le bébé. Cela reste un grand changement qui peut être bénéfique. Cependant, les inconvénients qui peuvent être engendrés dans la vie du gamin ne doivent pas être négligés.

Comment réaliser un allaitement mixte ?

Il est souvent conseillé de commencer un allaitement mixte au moins 6 semaines après la naissance du bébé. Mais, certains cas vous obligent à prendre la décision de passer à un allaitement mixte dès la naissance plus tôt. Toutefois, le fait de miser sur ce type d’allaitement engendre un grand changement qui n’est pas toujours facile à gérer, que ce soit pour le bébé ou la mère.

Un enfant préférera sans aucun doute les seins de sa maman par rapport à la tétine du biberon. Pour qu’il puisse s’adapter à cette nouvelle situation, vous devez être patiente. Chaque démarche doit être faite de manière sereine pour ne pas bousculer ses habitudes. Ainsi, vous pourrez commencer par remplacer une tétée par l’emploi du biberon dans une journée. Et après deux à trois jours, vous remplacerez une autre tétée par le biberon.

Bref, une entrée en douceur permettra l’accommodation de l’enfant face à cette conversion. Le choix de votre tétine aura un effet considérable sur l’adhésion du bébé. Pour que la sensation qu’il a avec les seins de sa mère puisse être gardée, il est utile de prendre une tétine physiologique. Cet accessoire possède en effet des caractéristiques qui ne sont pas loin du vrai sein de ce fait, l’enfant n’aura aucun mal à retrouver son confort.

Prenez en compte le débit de la tétine, car elle doit être adaptée à l’âge de votre enfant. Quand vous choisissez de passer à l’allaitement mixte, chaque détail doit être considéré pour que votre bébé puisse accepter ce choix sans problème. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter les sites web comme www.allaitement.info.

Les avantages et inconvénients d’un allaitement mixte

Pour comprendre l’allaitement mixte avantages et inconvénients, divers points doivent être pris en compte. Toutes les mères ne sont pas identiques. Certaines produisent la quantité appropriée de lait dès que leur bébé arrive au monde. Mais pour d’autres, la montée du lait sera retardée. Et dans certains cas, la quantité de lait ne suffira jamais à l’enfant.

L’utilisation du biberon sera de ce fait indispensable pour que le bébé puisse être nourri malgré cette insuffisance de lait maternel. La possibilité d’opter pour un allaitement mixte ne vous empêche pas de travailler. Votre vie doit continuer même si vous avez mis au monde un bébé.

Mais un allaitement mixte inconvenient doit être aussi considéré. Avant les six semaines du bébé, il n’est pas idéal de passer à un allaitement mixte. Étant donné que le petit est encore très fragile, seul le lait maternel sera le plus adapté pour lui fournir les nutriments essentiels. Si vous opter de ce fait pour ce type d’allaitement dès la naissance, vous priverez à votre bébé certains apports. 

Les difficultés occasionnées

Le fait de passer à l’allaitement mixte est souvent la cause de l’insuffisance de lait produite par la mère. Plus vous donnez le sein à votre enfant, plus vous serez capable de produire plus de lait maternel. Afin d’éviter ce souci, vous devriez garder le maximum de tétée au quotidien.

Pendant les week-ends et les jours fériés, oubliez un peu les biberons pour stimuler vos seins à produire une grande quantité de liquide. Opter pour le tire-lait est aussi une solution idéale pour garder le rythme de la production de votre lait. De plus, quand la montée est trop intense, vous risquerez de tacher votre haut même au travail.

Même si cela reste un embarras que la plupart des mères vivent, vous pouvez éviter la situation en vidant un peu votre sein quand vous en aurez l’occasion. Cela vous permettra aussi d’empêcher à certaines douleurs de faire surface. Bref, passer à l’allaitement est un grand changement pour le bébé, mais c’est aussi un vrai challenge que la mère devra vivre au quotidien.