Vous souhaitez estomper les traces du temps ? Vos rides sont en place et les crèmes anti-âge semblent inefficaces ? Les injections de Botox peuvent être la solution. L’injection de botox est aujourd’hui le succès de la médecine esthétique. On vous dit tout sur cette démarche qui attire de plus en plus de femmes.

Qu’est-ce que le Botox ?

Le Botox est tout d’abord un médicament. De plus, le nom déjà populaire Botox était à l’origine un nom de marque. Son principe actif est la toxine botulique, qui est également utilisée en médecine conventionnelle pour traiter une variété de symptômes pathologiques. Parmi eux, les crampes, les raideurs cervicales récurrentes et les douleurs neuropathiques chroniques telles que les migraines. Car, comme de nombreux médicaments, il provient d’un poison naturel. Le botox a pour objectif de paralyser les nerfs. Dans les années 1980, un ophtalmologiste a mis au point une méthode à faible dose pour le traitement de diverses maladies, et le procédé a ensuite été acquis par le laboratoire américain Allergan. Son efficacité sur les rides a fait la renommée du produit, mais elle n’a pas enrichi son découvreur originel.

Le botox est donc aujourd’hui utilisé en médecine esthétique, car il permet de traiter les rides d’expression, notamment celles situées entre les sourcils ou les fameuses rides du lion, les coins externes des yeux, et les rides du front. En effet, les injections sur la partie inférieure du visage sont déconseillées. En raison de sa capacité à détendre les tissus, le botox peut déformer les contours de la bouche et modifier la forme du visage. Certaines exceptions concernent les rides du cou et l’amertume autour des lèvres.

L’injection de Botox, le succès de la médecine esthétique

La première utilisation de la toxine botulique en médecine esthétique a débuté en 1997. En France, il n’a été approuvé qu’en 2003 pour le traitement des rides entre les sourcils. En d’autres termes, réduisez la ligne de froncement des sourcils : la ligne qui forme une ligne verticale entre les yeux. En paralysant les nerfs qui contrôlent les muscles dans les rides, le Botox peut en fait adoucir le front. Progressivement, la toxine botulique s’est démocratisée et a été utilisée pour lisser les rides du lion, les pattes d’oie et les rides horizontales du front. Aujourd’hui, la toxine botulique est également utilisée pour corriger tous les autres signes du vieillissement et de l’affaissement du visage. C’est notamment le cas des lèvres, ou plus exactement des bords des lèvres.

Les injections de Botox peuvent généralement être faites vers l’âge de 40 ans. L’injection est très rapide et peut être réalisée sans anesthésie, mais elle est indolore, car elle est réalisée avec une aiguille très fine. Les médecins ciblent les muscles et les rides pour inhiber la contraction musculaire.

Cela peut prendre 2 à 10 jours pour lisser les rides après l’injection de Botox, selon la personne. C’est le temps qu’il faut au produit pour agir et aux muscles pour répondre à la toxine botulique en se relaxant. Tout dépend de la façon dont vous contractez habituellement ces muscles. De même, selon les personnes, l’effet durera de 3 à 8 mois. Par conséquent, le Botox a besoin d’injections régulières pour rester efficace. La première année, il est recommandé de s’injecter une fois par trimestre pour contracter les fibres musculaires. Dans les prochaines années, seulement 2 à 3 injections suffiront.

Le botulinum est-il dangereux ?

Les résultats ne sont visibles que quelques heures après la séance. Mais il faut attendre deux semaines pour voir le résultat final. Cependant, le risque de l’injection de Botox est beaucoup plus faible que celui de la chirurgie, mais il existe certaines contre-indications. Ils sont particulièrement déconseillés aux femmes enceintes et à celles recevant des traitements particuliers. L’un des dangers réside principalement dans l’exécution des injections. Par exemple, lorsqu’il est fait autour du front et de la ligne des sourcils, l’effet Mephisto ou sourcils en forme de M apparaît généralement. Par conséquent, certaines modifications sont nécessaires. Mais parfois, la paupière supérieure s’affaisse en raison du faible volume d’injection. Il en est de même autour de la bouche si le praticien injecte au mauvais endroit, les commissures des lèvres peuvent s’affaisser. Dans ces cas, il ne peut pas être annulé. Il faut plusieurs mois pour que les effets du Botox disparaissent.