En plus des nombreuses boutiques physiques qui vendent des produits cosmétiques biologiques, on trouve désormais un large choix de boutiques en ligne. Sachez quels sont les critères à rechercher pour vous assurer d’acheter un produit véritablement bio et de qualité.

Les avantages à acheter des cosmétiques bio labellisés

Quand vous achetez un cosmétique bio labellisé, pouvez être assuré que la composition du produit répond aux critères biologiques en vigueur et ne contient aucun ingrédient nocif pour la santé. Le respect de l’environnement fait partie des priorités du fabricant. Aucune opération n’inclut de techniques qui peuvent nuire à la santé ou à la nature, de la fabrication à l’emballage. Aucun test de laboratoire n’est pratiqué sur les animaux. Les entreprises de produits de beauté bio de qualité favorisent le commerce et le marketing équitables. Toutes les informations (liste d’ingrédients, pourcentage d’ingrédients biologiques et naturels…) sont accessibles et transparentes.

En France, tout produit biologique (incluant les cosmétiques) doit faire l’obtention d’un certificat remis par un organisme indépendant ; et ce, qu’il soit vendu dans une boutique physique ou sur Internet. L’organisme de certification doit être accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC). Les principaux organismes de certification en France sont Qualité France et Écocert. Lorsqu’il s’agit de cosmétiques dits « écologiques » ou « bio », la nature des ingrédients qui sont utilisés dans les produits, les procédés de transformation et la qualité des emballages doivent respecter les exigences du label qui les certifie. Quant aux logos AB (pour Agriculture Biologique) ou Eurofeuille, il est intéressant de savoir qu’ils ne concernent pas seulement l’alimentation. On peut donc retrouver ces labels sur certaines étiquettes de cosmétiques bio.

Comment savoir si un produit cosmétique est vraiment bio ?

Pour être considéré comme un produit cosmétique bio, 95% du total de ses ingrédients végétaux doivent être d’origine biologique ; et cette mention doit apparaître sur l’emballage ou l’étiquette. De plus, il doit avoir été certifié par un organisme indépendant reconnu et porter un label. En France, tout produit certifié biologique doit pouvoir garantir l’absence de phenoxyethanol, de parabènes, de silicone, de polyéthylène glycol, d’OGM, de colorants et parfums de synthèse. Il ne doit contenir aucun agent conservateur ni produit d’origine fossile. La gamme cosmétique bio peut inclure également les shampoings, les conditionneurs, les crèmes, gels et lotions de soins bio pour la peau, et autres produits de beauté bio. Idéalement, les emballages sont fabriqués dans un produit biodégradable ou recyclable. Dans les pays européens, les produits dits « biologiques », doivent afficher la mention INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients).

Privilégiez les cosmétiques dont l’étiquette indique que les premiers ingrédients de la liste proviennent de plantes (hydrolats, extraits, huiles essentielles…) issues de la culture biologique. Favorisez les formules de produits cosmétiques bio dont la liste d’ingrédients n’est pas très longue. Quant aux différentes marques de cosmétiques bio disponibles sur le marché, il faut rechercher les enseignes reconnues pour leur professionnalisme et la qualité des ingrédients utilisés. Attention, la mention sur l’étiquette d’un cosmétique du terme « naturel » n’indique pas nécessairement que le produit correspond aux critères de qualité bio !

Qu’en est-il des cosmétiques bio originant d’autres pays ?

Sur le marché français, on trouve une panoplie de cosmétiques qui viennent de l’étranger et dont l’étiquette mentionne le mot « biologique ». Ils peuvent avoir été certifiés par des labels propres à leur pays d’origine, mais leurs critères d’exigence peuvent souvent différer de ceux de la France (assez élevés). Pour cette raison, un nouveau partenariat référentiel baptisé COSMOS (Cosmetic Organic Standard) a été mis en place par un regroupement de six détenteurs labels majeurs (Cosmebio, ICEAU, Soil Association, BDIH, Ecocert, Greenlife) pour uniformiser les exigences de certification des cosmétiques biologiques à l’international. Le label COSMOS certifie qu’au moins 20% du total des ingrédients contenus dans le produit sont d’origine biologique.